Un évêque chinois libéré sous conditions

Download PDF

Mgr Jean Peng Weizhao, nommé en 2012 pour remplacer Mgr Thomas Zeng Jingmu, parti à la retraite pour des raisons de santé, à la tête du diocèse de Yujiang, vient d’être libéré après avoir passé six mois en prison. Ce diocèse, que les autorités chinoises ont décidé en 1985 de réunir à d’autres pour n’en former qu’un seul dans la province du Jiangxi, est un diocèse clandestin, c’est pourquoi la nomination à l’épiscopat de Mgr Peng avait provoqué la réaction des autorités chinoises. Malgré sa sortie de prison, le prélat n’est autorisé qu’à exercer des fonctions sacerdotales, et non épiscopales, puisque le pouvoir chinois continue de nier son rang d’évêque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *