Une désinvolture Eucharistique du cardinal Scherer ?

Download PDF

Le cardinal brésilien Odilo Scherer, archevêque de Sao Paulo, est le “poulain” des “mammouths” de la vieille curie cornaqués par le cardinal doyen (non électeur) Angelo Sodano. Comme tous les cardinaux, le cardinal Scherer, comme on vient de l’écrire, célébrait la Messe du quatrième dimanche de Carême, dite de Lætare, dans la paroisse romaine dont il est « titulaire » : Saint-André du Quirinal. Le cardinal avait revêtu l’ornement rose, couleur liturgique de ce dimanche, mais visiblement le violet était dominant ailleurs. Au moment de la communion un incident a été enregistré – car les caméras et les photographes étaient nombreux… – et diffusé sur le site de La Repubblica. Le cardinal s’apprête à communier une fidèle sur la langue mais il échappe l’Hostie qui tombe à terre : il la ramasse et la replace dans le ciboire et communie la personne, semble-t-il, avec une autre Hostie. On voit cela sur la vidéo qui suit à 5 secondes de son début. C’est assez désinvolte car quand une Hostie ou un fragment tombe à terre on doit la ramasser avec révérence sans la remettre dans le ciboire ou la recouvrir d’un corporal ou d’un linge immaculé si l’on ne veut pas interrompre la distribution de la communion, et s’il est à craindre qu’en tombant des parcelles se soient répandues à terre, il convient de laver soigneusement l’endroit. Il ne semble pas dans l’incident constatable que l’on ait procédé avec toute la révérence voulue. L’emploi du plateau de communion, toujours obligatoire (instruction Redemptionis Sacramentum) dans les deux formes du rite romain, évite précisément la chute à terre des Hostie. Qu’un cardinal électeur et éligible, et qui plus est dans une paroisse romaine, n’ait pas exigé le plateau de communion, je le redis obligatoire, en dit long…

 

18 comments

  1. Saint Phalle

    Faire la leçon à ce point à un cardinal archevêque relève de l’orgueil mal placé !
    L’orgueil reste un des 7 pêchés capitaux ! Même depuis Vatican 2 !
    Franchement, si on n’apprécie pas un papable, ce doit être pour des arguments dignes et solides, pas aussi bas !

    • Athéna

      Avoir un immense respect pour le corps et le sang du Christ n’est pas un argument digne et solide pour vous ?

      Ce que vous dîtes est pour moi inadmissible et trés choquant, à moins que vous ne soyez pas convaicu de la présence réelle. A ce moment la, c’est sûr, ce n’est que de la farine mélangée à de l’eau

      Par ailleurs, si il y a obligation d’avoir un plateau, cet évèque n’est pas au dessus des lois de l’église. Il doit au contraire donner l’exemple.

      Quelle honte que ces évèques frondeurs qui n’en font qu’à leur tête et détruisent chez les fidèles tout sens du sacré.

      Tout cela est triste à pleurer

  2. huddlestone

    Vous remarquerez aussi la musique de “djeuns”complètement déplacée dans ce cadre, musique anti liturgique, d’aucune dignité.

  3. Denis CRouan

    Il n’y a aucun orgueil à rappeler à un célébrant – même cardinal – son devoir concernant le respect de la liturgie déterminée par l’Eglise.
    L’orgueil serait de penser que les approximation liturgiques valent autant que les règles qui expriment la foi. Relisons Benoît XVI à ce sujet: il dit des choses très claires dont devraient s’inspirer bien des célébrants qui, curieusement, ne chantent les louanges de ce pape que depuis qu’il a démissionné.

  4. Vous devez vraiment vous ennuyer pour relever ce genre “d’information’.

    Restez dans votre rite désuet puisque pour vous, “l’Homme est fait pour le sabbat…”

    Merci de ne pas me publier. Comme d’habitude.

  5. eljojo

    Serait-il possible de donner la source du texte prescrivant l’attitude à suivre quand une hostie tombe par terre ?

    Selon mon souvenir, ce n’est ni dans le Missel Romain (2002) ni dans le Cérémonial des Evêques…

    Par ailleurs, on notera qu’une composante majeure d’un manque de respect est l’intention de le faire, ce qui est peu probable, convenons-en.

    Accordons-lui au moins le bénéfice du doute…

  6. Michel

    Sur la vidéo nous ne voyons pas que le cardinal place à nouveau l’hostie dans le ciboire.
    Ce qui me gêne le plus c’est la communion dans la main, et d’ailleurs nous ignorons ce que deviennent les hosties dans ce cas.

  7. senex

    Jadis,dans les messes noires, on parodiait la communion en recevant une hostie debout et dans la main pour contrefaire l’usage de l’Église.Mais ON a changé tout cela..Le sacrilège est devenu journalier.Ce qui rassure, c’est que beaucoup de prêtresres ne croient plus à la Présence réelle..et ne consacrent plus..Parce Domine..

  8. L’usage du plateau de communion est obligatoire.
    servant la messe tridentine, j’utilise le plateau à ma communion et à la communion des fidèles.
    J’ai même offert un plateau de communion à un prêtre burkinais conciliaire.

  9. Peltier

    Attention aux traductions que vous mettez en ligne, elles ne sont pas relues et semblent de ce fait parfois écrit en syldave. Celle-ci en particulier (“il échappe l’Hostie”, en particulier). Cela prend trois minutes de les relire, et, quand on prétend combattre la décadence, c’est indispensable.

  10. Peltier

    Vous aurez pu constater que mon commentaire non plus n’était pas relu, c’était par solidarité pour un site que j’aime beaucoup.

  11. eljojo

    @ CB

    Merci pour le lien !
    Vous noterez donc qu’il n’est pas absolument nécessaire de nettoyer le lieu à l’eau…

    Par ailleurs, il faut noter que le Cardinal en question était venu célébrer dans une paroisse dont il n’a pas le gouvernement effectif, ce qui fait que les accusations sur les chants sont stupides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *