Info – Liban – Les moyens de communication chrétiens doivent jouer un plus grand rôle

Download PDF

« Le rôle des moyens de communication chrétiens au Proche-Orient ne peut se limiter à la diffusion de nouvelles concernant des événements religieux. Ils sont appelés également à affronter les problèmes politiques et sociaux, avec une attention particulière à ceux liés à la pauvreté, à l’exploitation et aux différences de classes ».

C’est en ces termes que le Ministre de l’Information libanais, Ramzi Jreige, a déterminé l’une des lignes directrices qui représente la vocation spécifique des moyens de communication d’inspiration chrétienne œuvrant dans les pays du Proche-Orient.

Ces considérations ont été exprimées le 23 septembre dans le cadre de la Conférence des moyens de communication chrétiens au Proche-Orient organisée par le groupe Télé Lumière-Nursat sous le patronage des Patriarches d’Orient.

Au Colloque, ont participé des représentants de moyens de communication chrétiens provenant de Syrie, de Palestine, du Liban, d’Irak, de Jordanie et d’Egypte.

Le Ministre libanais, se référant en particulier à la pénible crise institutionnelle que connaît actuellement son pays, a souligné que les moyens de communication chrétiens peuvent jouer un rôle de premier plan afin de favoriser le dépassement de ce moment difficile, dénonçant « l’effondrement des institutions constitutionnelles, la corruption et la violation des droits fondamentaux et des libertés publiques ».

Le représentant du gouvernement libanais a également invité les moyens de communication chrétiens à « donner la possibilité aux représentants des autres communautés d’exprimer leurs propres opinions ». A cet égard, l’Archevêque maronite de Beyrouth, S.Exc. Mgr Boulos Matar, participant lui aussi à la rencontre, a réaffirmé qu’au Proche-Orient, les chrétiens n’entendent pas œuvrer pour se garantir un destin exclusif, « séparé de celui des musulmans »

 

Source Agence Fides