Libre accès aux Lieux Saints pour nos frères Palestiniens !

Download PDF

Une pétition lancée par Aide à l’Église en Détresse (AED) que nous aurons tous le cœur de signer !

Notre-Dame qui fait tomber les murs…

Notre-Dame qui fait tomber les murs…

À l’attention de Mgr Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem, et du Pape François.

En Palestine, cette année encore, la liberté religieuse des chrétiens est menacée. En ce temps de Carême, toutes les familles chrétiennes de Palestine n’ont pas l’autorisation d’entrer à Jérusalem, où se trouve le Saint Sépulcre.

Ainsi en 2013, la majorité des palestiniens chrétiens se sont vu refuser l’accès aux Lieux saints, dont le premier d’entre eux est la Basilique de la Résurrection. Dans certaines villes, comme à Jénine, aucun laissez-passer n’a été accordé…

C’est pourquoi, l’AED, pour défendre la liberté de ces familles en détresse, menacées par l’intolérance religieuse et par une pauvreté de plus en plus grande, appelle à une augmentation concrète des laissez-passer, pour que les 47 000 chrétiens de Cisjordanie puissent librement se rendre à Jérusalem pour prier, en dépit du mur de séparation édifié depuis 2002.

Rejoignez la mobilisation de l’AED pour défendre, ensemble, nos frères de Palestine.

Ainsi, en signant cette pétition à nos côtés :

1. Vous demandez un libre accès aux Lieux saints de la ville de Jérusalem, mère de toute l’Église universelle.

2. Vous aidez les chrétiens de Palestine à rester sur place et à ne pas être contraints à l’exil.

3. Vous faites preuve d’un témoignage de fraternité envers les chrétiens de Palestine et vous n’oubliez pas qu’ils sont les pierres vivantes de l’Église en Terre Sainte.

Pour un accès libre aux Lieux Saints, signez ici la pétition de l’AED

 

 

6 comments

  1. gaudet

    J’ai déjà signé cette pétition, et toute ma compassion s’adresse aux chrétiens palestiniens, littéralement pris en tenaille entre une administration israélienne inhumaine, et la violence extrême du Hamas islamiste, qui envisage leur disparition cruelle et totale .

    La froideur et l’hostilité insupportable de l’état hébreu à l’égard de la chrétienté, les multiples actes de vexation ayant pour auteur les groupes radicaux juifs orthodoxes, me confirment dans ma conviction que cet état , n’aurait du jamais existé !

    La fondation de ce nouvel état fut, à mes yeux, une fondamentale erreur de la communauté internationale,ayant subi la formidable pression des instances juives financières américaines , contrôlant le gouvernement des USA

    L’annulation de l’accès aux lieux saints, permet au gouvernement israélien d’étaler devant le monde entier , sa christianophobie profonde et essentielle , devant provoquer la réprobation sévère de notre pontife François

  2. Sylvie Houbouyan

    Quand nous implorons l’état d’Israel pour que nos frères palestiniens puissent avoir accès aux lieux saints pendant les fêtes pascales , n’oublions pas nos frères musulmans qui adorent bombarder ou égorger tout ce qui n’entre pas dans la mosquée , laissons leur leur chance à eux aussi !

  3. Dédale

    Je reviens de Terre Sainte. La Sécurité règne enfin a Jérusalem et en Israël en général. Je ne vais pas dire que c’est grâce au mur, en tout cas cela y a contribué. Malheureusement nos frères chrétiens de Palestine paient le lourd tribu a la sécurité d’Israel car ils se voient privés de laissé passer. La semaine dernière le Premier Ministre israélien était aux USA, et a annoncé qu’il était prêt pour l’indépendance mais demandait juste a la Palestine de reconnaître l’existence d’un état juif. L’autorité palestinienne a refusé. Le lendemain, (vu sur Sky news) la marine israélienne stoppait un navire venant d’Iran avec des armes des missiles en direction de la Palestine. Si je déplore le fait que nos frères en pâtissent, je ne signerai ps cette pétition car je reconnais le droit a Israël d’interdire l’accès au pays a qui il souhaite. Depuis que le mur est construit et qu’il n’y a plus de passage de palestinien en Israël, il n’y a plus d’attentat: c’est un fait!!!

    • gaudet

      Dédale @

      Moi qui ne me suis jamais rendu en terre sainte, mais eu malgré tout la curiosité d’ouvrir des vrais livres d’histoires concernant la situation politique en terre sainte au cours des années 30 et 40.

      Et donc nous plongeons dans ces événements pour le moins tourmentés, et , nous découvrons que cette terre était à cette époque , un protectorat britannique dont le principal soucis, était de limiter au maximum les actes de violences entre les communautés juives et les communautés palestino musulmanes, qui avaient commencé à s’affronter depuis le début du 20 °siècle .

      Je fais donc référence à une période de l’histoire ou les actes terroristes , étaient réalisés tant du coté arabe, que du coté juif. Et nous devons bien avoir à l’esprit que les premiers dirigeants et créateurs de l’état d’Israël, furent véritablement aussi des terroristes , accomplissant des crimes contre les arabes, mais aussi contre les autorités britanniques ,qui je le répète tentaient d’assurer la sécurité et la paix publique, avec énormément de difficultés.

      Je me demande de savoir quelle serait la réaction des jeunes juifs israéliens modernes , craignant légitimement les attaques à la bombes, si ils savaient que les fondateurs de leur état , n’étaient pas des responsables politiques pacifiques , mais au contraire de vrais et sanglants poseurs de bombes, coupables de la mort atroces de soldats et officiers britanniques , présents en Palestine par pure et simple devoir .

  4. Françoise Authosserre

    Assurons-nous que le Patriarche latin de Jérusalem et le Pape François interviennent fermement auprès de gouvernement israélien avec la pétition munie du plus grand nombre possible de signatures pour un résultat concret!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *