Un prêtre victime d’actes racistes

Download PDF

En Allemagne, le père Olivier Ndjimbi-Tshiende a annoncé à ses paroissiens qu’il quittait Zorneding, une petite ville près de Munich en Bavière où il vivait depuis 2012. Le prêtre d’origine congolaise fait l’objet de menaces de mort et d’insultes racistes depuis le mois d’octobre.

 

Lire la suite

2 comments

  1. Y.Castel

    Encore un qui descend du Golgotha en cours de route. Sans doute fut-ce une erreur humaine de le nommer là, et de le naturaliser allemand, mais le Saint-Esprit n’avait-il pas une bonne raison ? Peut-être était-ce pour le voir partir en secouant la poussière de ses sandales, mais est-ce bien le message perçu par les paroissiens, quand on sait qu’il s’est permis de critiquer une élue chrétienne qui s’est permise de condamner l’invasion d’Africains qui fuient le service militaire ? Encore un qui n’était pas vraiment à sa place, en fait.

  2. C.B.

    Selon l’article en lien, qui apporte des éléments plus précis, “Après la critique du prêtre, un proche de de Silvia Boher, également membre de la CSU a cru bon de répondre par une série de menaces racistes…”.
    En somme, le prêtre apporte des faits, l’entourage de l’élu répond par des insultes. Curieux sens de la démocratie pour ces politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *