En Ecosse, il y a des enfants nazis. La preuve ? Ils s’opposent au “mariage” gay

Download PDF
John Deighan

La source est au-dessus de tout soupçon : c’est le chargé de communication de la Conférence des évêques d’Ecosse auprès du Parlement de ce pays qui l’affirme, des enfants écossais se font taxer d’extrémisme quand ils se disent opposés au « mariage » gay.

« Je peux vous parler, par exemple, d’enfants en Ecosse, y compris mon propre enfant de 12 ans, qui ont été traités de “nazis” et de “fanatiques” parce qu’ils ont osé manifester leur désaccord avec l’idée du mariage entre personnes de même sexe », a déclaré John Deighan, lors du séminaire de groupes europarlementaires à Bruxelles qui s’est tenu le 2 octobre dernier à l’initiative de la COMECE (évêques catholiques des communautés européennes) et de plusieurs partis européens conservateurs.

Deighan a précisé que des groupes de pression gays comme Stonewall et Equality Network (réseau égalité) ont réussi à créer une « hostilité intense » à l’égard de quiconque s’oppose à leurs revendications politiques : une véritable « manipulation » menée par le « lobby de l’égalité ». Visant les adultes mais aussi les enfants, ils cherchent à rendre leur réflexes « plus intolérants à l’égard du message catholique », a-t-il précisé, soulignant qu’il est déjà très difficile d’obtenir des hommes politiques écossais qu’ils s’expriment ouvertement sur ces questions. « Ils ont peur de faire capoter leur carrière. » 

Les participants se sont mis d’accord pour dire qu’il fallait absolument parvenir à contourner les gros médias qui se taisent sur cette « marginalisation » des chrétiens par le jeu de l’hostilité au niveau social et par les restrictions à la liberté d’expression imposées par le gouvernement. 

Source : LifeSiteNews.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner 

© leblogdejeannesmits

1 comment

  1. ankou

    Qu’ils élargissent le cercle de leurs amis tant qu’ils le veulent, mais qu’ils nous laissent le choix de nos idées et paroles !
    Imposer par la force ses idées est vouer à l’échec, l’histoire est pleine de cas similaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *