En Espagne, on se bat pour l’avortement zéro

Download PDF

Alors que le gouvernement de Mariano Rajoy s’apprête à réviser la loi d’avortement mise en place par son prédécesseur José-Luis Zapatero, la « plate-forme civique » HazteOir (fais-toi entendre) a mis en place une pétition en vue d’obtenir une loi qui bannisse totalement l’« IVG », sans exceptions, sans compromissions. 

De fait le projet d’Alberto Ruiz-Gallardon vise à restreindre l’accès à l’avortement, à imposer des conditions, à détricoter le « droit » mis en place par les socialistes. Mais HazteOir et Derecho a Vivir, qui ont été les maîtres d’œuvres des gigantesques manifestations contre la mise à mort des innocentes en Espagne, n’entendent pas se contenter de cela.

« Combien d’avortement crois-tu qu’il est raisonnable d’avoir en Espagne : 113.000, 80.000, 20.000. ? L’avortement est la mise à mort cruelle et violente d’un être humain ! »

D’où ce slogan que le monde pro-vie espagnol a adopté sans difficulté  

Avortement Zéro. Aborto Cero.

HazteOir a l’ambition de faire signer sa pétition par un million de personnes. Il y a quelque jours, 90.000 signatures avaient déjà été recueillies. Dès les premières 150.000, une première série de pétitions sera déposée auprès du ministre Ruiz-Gallardon, et le million devra être atteint à l’automne pour précéder la discussion de la révision de la loi. Les signataires s’engagent à « ne pas se reposer avant d’avoir obtenu qu’il y ait en Espagne zéro avortement » ; ils soutiennent cette proposition de loi : 

« Article unique. Toute vie humaine doit être protégée dès l’instant précis de la conception. L’ Etat veillera à ce que soit préservé le droit de vivre de n’importe quel être humain sans aucun type de discrimination. »

HazteOir fait observer que signer la pétition ne prend que 30 secondes, pour un effet qui, aujourd’hui, peut être effectif et réel compte tenu des modifications législatives en vue. Et invite chacun à recruter 20 nouveaux signataires.

« Nos hommes politiques doivent entendre la voix de la société espagnole, qui veut voir protégé le droit à la vie et voir les mères aidées à être mères. … La nouvelle loi sera telle que toi tu voudras qu’elle soit. Cela dépend de toi.

« Depuis 1985, année où l’on a approuvé la première loi d’avortement en Espagne, un million et demi de vies humaines ont été éliminées. Une nouvelle loi ne leur rendra pas la vie, mais elle rendra nos vies à nous plus dignes comme celle de nos enfants. Merci d’inspirer des lois plus justes. »

Le 7 octobre prochain, une Marche internationale pour la vie est organisée à Madrid avec le même mot d’ordre : Aborto Cero.

Ce bus sillonne les rues de Madrid en attendant le 7 octobre.

L’initiative « Aborto Cero » a reçu de très nombreux soutiens internationaux, les plus importants groupes et réseaux pro-vie du monde entier s’étant associés à de multiples associations, grandes et petites, d’Espagne. De France, je n’en relève qu’une seule : « Droit de naître »…

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

© leblogdejeannesmits

1 comment

  1. mascort

    Quel retour au moyen âge ! La vie des femmes est décidément bien peu importante dans ce pays que l’on croyait pourtant (à tort semble-t-il) appartenir aux nations évoluées. Triste nouvelle pour les femmes espagnoles; leur corps ne leur appartient pas !! Et pourtant, nous sommes au 21ème siècle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *