connaître et aimer son pays

Download PDF

Il est rare aujourd’hui de voir un prêtre catholique dire publiquement qu’il aime son pays. C’est pourtant le cas du Père Bernard Peyrous, membre de la communauté de l’Emmanuel qui débute ainsi son dernier livre :

« J’aime mon pays. Je le dis bien simplement en un temps où ce n’est pas fort à la mode. J’aime mon pays : la France. Je l’ai toujours aimé, et je crois que je l’aimerai toujours ».

 

Cette belle déclaration d’amour constitue les premiers lignes de son livre Connaître et aimer son pays, une réflexion chrétienne sur les nations (358 pages, 22€), que viennent de publier les éditions de l’Emmanuel. C’est un livre imposant et important. Imposant par son volume puisqu’il court sur plus de 300 pages. Imposant encore par son ambition : la première partie est constituée par un « essai sur la théologie des nations ». Important, enfin, par le thème qu’il traite et qu’il aborde et que l’on pourrait résumer comme une perspective chrétienne des nations.

Le Père Bernard Peyrous le fait en prêtre et en historien. Sa deuxième partie le montre assez qui se veut un dialogue entre « la foi chrétienne et les nations ». Sa dernière partie est, elle, concentrée sur son pays, la France.

On pourra évidemment discuter tel ou tel point de son analyse. Mais ce regard catholique sur les nations mérite d’être lu et médité. Ce n’est pas tous les jours qu’un prêtre évoque la vocation chrétienne des pays. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *