Coup d’œil sur Sedes Sapientiae

Download PDF

La dernière livraison de Sedes Sapinetiæ, revue de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, vient d’arriver dans nos boîtes aux lettres. On y trouve plusieurs articles intéressants. Le tout nouvel évêque de Lausanne, Fribourg et Genève, Mgr Morerod, livre une réflexion sur « Saint Thomas et l’athéisme contemporain », lequel n’est pas toujours facile à cerner. C’est peut-être lui faire beaucoup d’honneur que de considérer de facto qu’il faut lui répondre sur le plan de la raison alors qu’il est lui-même si souvent peu rationnel. Mais c’est évidemment à sa partie « intelligente » que cherche à répondre Mgr Morerod qui entend montrer surtout aux catholiques que le fidéisme ne suffit pas sur ce terrain.

C’est un thème connexe qu’aborde le Père de Blignières en traitant la question : « L’intelligence peut-elle atteindre la vérité en matière religieuse ? », déjà abordée lors d’un colloque de l’association Eleutheros.

Toujours instructif, sur le mode apologétique, est la série des « Lettres à un non croyant » du dominicain anglais Thomas Crean dont on trouve ici un nouvel exemplaire.

Décevant, en revanche, la recension du Père de Saint-Laumer, le nouveau prieur de cette Fraternité, sur le livre de René Pommier sur René Girard. Ce livre se veut être une destruction en règle de René Girard. Pourquoi pas ! Sedes Sapientiæ avait déjà publié sur ce sujet  et dans ce sens. Mais s’appuyer sur un livre dont l’auteur prétend qui n’a pas lu tout René Girard en affirmant que ce n’est pas nécessaire ne paraît pas très sérieux ni scientifique. L’ironie qu’il manie pourrait facilement lui être retournée. Si René Girard n’a que des adversaires de cet acabit, aussi peu sérieux méthodologiquement, il est tranquille pour un bon moment. On se demande aussi pourquoi le Père de Saint-Laumer apporte tant de crédit à un auteur dont il est obligé de dire à la fin qu’il n’est pas chrétien et qu’il doit réfuter sur ce plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *