Jeudi Saint : les Églises indiennes de rite oriental maintiennent le “mandatum” traditionnel

Download PDF

Contrairement au nouvel usage introduit dans l’Église latine par le pape François, les Églises indiennes de rite oriental maintiendront, cette année encore à l’occasion du rite du mandatum du Jeudi Saint, la tradition.

Le synode des évêques de l’Église catholique syro-malabare a donné instruction aux curés de toutes ses paroisses de s’en tenir au lavement des pieds de douze hommes ou garçons, a précisé le cardinal George Alencherry dans une circulaire datée du 26 mars.

De son côté, l’Église catholique syro-malankare ne diffusera pas de communiqué particulier dès lors que sa tradition constante est de ne pratiquer le lavement des pieds que sur des hommes, comme elle vient de le rappeler le 27 mars. Par ailleurs, le rite du mandatum, dans cette Église, n’est pratiqué que par ses évêques et habituellement uniquement dans leurs cathédrales : « Les évêques, tenant lieu de Jésus, lavent les pieds de douze hommes tenant lieu des disciples. À la fin de la liturgie, un des douze, tenant lieu de Pierre, lave les pieds de l’évêque ».

2 comments

  1. TM

    Si on parle de tradition, alors il faudrait rappeler qu’auparavant, le mandatum ne se faisait même pas pendant la liturgie, mais plus tôt le Jeudi saint. Et il consistait à laver les pieds de 12 pauvres. Le lien avec les 12 apôtres ne s’est fait que plus tard.

  2. balaninu

    Voilà et MERCI !
    Chez nous en France, c’est un peu du n’importe quoi hélas !!!

    Heureusement, nous avons nos Fraternités, qui, elles, respectent cette TRADITION ouf !
    Voilà ce que nous reprochent les Vatican II : respecter la TRADITION ! refaire ce que JESUS a fait, et à Sa suite les Apôtres ; 2000 ans de Tradition un point c’est tout ! et nous sommes appelés “intégristes”, fascistes, etc etc ! Merci à vous qui êtes de l’autre côté du globe de montrer aux européens que la Tradition doit être respectée un point c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *