Les évêques britanniques taxés d’“endoctrinement” pour avoir dénoncé le “mariage” gay

Download PDF

De l’avis des gays, des athées, des laïcs et des humanistes (ai-je besoin de vous faire un dessin ?) l’Eglise catholique d’Angleterre et du Pays-de-Galles a sans doute enfreint la loi sur l’Egalité au pays de Sa Majesté. L’ubuesque « Equality Act » dont je vous ai plusieurs fois entretenu sur ce blog prévoit, comme toutes les législations anti-discrimination déjà adoptées sous la pression de l’Union européenne, que l’on ne « discrimine » pas « à raison de l’orientation sexuelle ». En attendant peut-être des poursuites en bonne et due forme, l’affaire fait du bruit dans la presse de gauche britannique : pensez, la hiérarchie catholique a écrit aux responsables de ses écoles confessionnelles pour que les élèves y soient « encouragés » à signer une pétition contre le « mariage » gay. C’est de « l’endoctrinement », hurlent les associations et la presse.

 

La pétition, lancée par le Coalition for Marriage, a déjà recueilli plus de 469.000 signatures à l’heure d’écrire ces lignes. Non confessionnelle et sans coloration politique, ses responsables comprennent des associations et des personnes de toutes confessions et de tous les horizons politiques pour la défense du mariage défini comme l’union d’un homme et d’une femme.

The Guardian, quotidien de référence de la même coloration que Le Mondesouligne d’emblée que les écoles visées par la hiérarchie catholique sont « subventionnées par l’Etat ». Puis raconte en termes dépassionnés mais désapprobateurs que les élèves d’une école de Londres-sud ont dû prendre connaissance d’un exposé sur l’opposition religieuse au plan du gouvernement de David Cameron d’autoriser le « mariage » civil aux couples homosexuels britanniques (qui ont déjà accès à un partenariat civil, analogue au pacs).

Le même journal précise que le Catholic Education Service, organisme épiscopal, a pris contact avec 385 écoles catholiques secondaires, leur demandant de faire prendre connaissance d’une lettre cosignée par deux archevêques lue dans toutes les paroisses le mois dernier et rappelant aux fidèles que les catholiques ont le « devoir de faire tout ce qui est en (leur) pouvoir pour assurer que la véritable signification du mariage ne soit pas perdue pour les générations futures ».

Les responsables de l’Eglise se sont défendus mercredi soir d’avoir voulu faire de « l’endoctrinement politique », se disant « fiers » de promouvoir le mariage traditionnel, rapporte de son côté le Telegraph, bien plus conservateur. 

Pour Terry Sanderson, de la National Secular Society, il s’agit « clairement d’un viol de l’autorité et des privilèges » accordés aux écoles catholiques, d’une campagne « politique et sectaire » : « Il est scandaleux que des enfants soient poussés vers l’intégrisme alors qu’ils fréquentent une école d’état payée par le contribuable. »

 Une lycéenne fréquentant l’école de filles Sainte-Philomène de Carshalton, dans la banlieue sud de Londres, a carrément contacté le site gay PinkNews pour dénoncer le fait que des « enfants de 11 à 18 ans » avaient été encouragés à signer un « engagement anti-égalitaire » par leur directrice :

« Dans l’assemblée de toutes les classes terminales on pouvait deviner le hérissement des élèves pendant qu’elle nous présentait des éléments de la lettre et qu’elle nous encourageait à signer la pétition. C’était vraiment un exposé obsolète, erroné et lourdement biaisé », a-t-elle déclaré, ajoutant que certaines élèves avaient riposté en arborant des pin’s « Gay Pride ». « Il y a plusieurs personnes dans mon année qui ne sont pas hétérosexuelles – moi y compris – et pour ce qui est de moi, j’ai été consternée et même dégoûtée par ce qu’ils étaient en train de promouvoir. Après tout, c’est de la discrimination qu’ils étaient en train de promouvoir auprès de gens impressionnables, c’est inacceptable. »

Les responsables de l’Eglise catholique ont riposté mercredi en se défendant d’avoir fait de l’endoctrinement politique et disant leur « fierté » de promouvoir le mariage traditionnel et « l’immense bienfait » qu’il apporte à la société.

Reste à voir si l’affaire aura des suites judiciaires, comme le souhaitent les associations homosexuelles et laïques.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

© leblogdejeannesmits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *