1,3 million de NON au « mariage » homosexuel

Download PDF

Oui, nous étions bien 1,3 million dimanche dans les rues de Paris, pour une des manifestations les plus spectaculaires que la capitale ait jamais connues, organisée en moins de deux mois, avec des cars qui continuaient d’être loués jusqu’à l’avant-veille de l’événement. Les braves gens et les gens braves qui ont supporté le froid piquant, piétiné des heures avant de pouvoir quitter leur lieu de départ, venant souvent de très loin, avec enfants, poussettes et sandwiches, pour parcourir 4, 5 ou 6 kilomètres en vagues serrées, y ont mis leur temps, leurs moyens souvent modestes, et surtout tout leur cœur.

Ils n’étaient… nous n’étions pas là pour revendiquer des droits ni pour chercher un quelconque avantage matériel. Nous étions là pour défendre le bon sens, le droit naturel, le bien commun.

Voilà quelque chose de suffisamment incompréhensible pour le pouvoir pour qu’il se soit trouvé désemparé et même qu’il ait paniqué devant le phénomène. La veille au soir – me souffle-t-on – l’afflux de voitures aux portes de Paris conduisait la préfecture à imaginer un chiffre de participation bien plus élevé que ce qu’on avait avancé auparavant : 700 000 à un million et demi de personnes.

Le lendemain, même affolement. A 17 heures – il restait encore des flots de personnes sur les trois cortèges de la Manif pour tous et aussi les troupes de la manifestation catholique de Civitas à dénombrer – lorsque le comptage de la préfecture de police à atteint les 700 000. Ordre étant donné de diviser ce chiffre par deux, c’est celui de 340 000 qui a été annoncé.

A la grande colère de certains : les chiffres réels, fuités par des officiers, allaient être donnés beaucoup plus tard dans la soirée. Même les organisateurs de la Manif pour tous, rompant avec l’habitude de multiplier les statistiques par deux, n’avaient pas osé y croire, mais oui, nous étions 1 300 000. 50 à 60 000 côté Civitas, ce qui est considérable, vu l’interminable attente place Pinel dans l’attente de voir vidée la place d’Italie où un regrettable « cordon sanitaire » maintenait les cathos à distance.

Avec bien des couvertures de manifestations à mon actif, je peux témoigner de l’attitude exceptionnelle des forces de l’ordre. Je n’avais jamais vu cela : des policiers et des CRSavenants, regardant passer les immenses grappes humaines si pacifiques avec une bienveillance quasi paternelle, répondant même aux questions (inouï !) et ponctuant leur propos d’un souriant « Bonne marche ! »

Homophobie ?

Pour une marche dont l’un des objectifs était la dénonciation de l’« homophobie », le mot était terriblement – et heureusement – absent des slogans et des pancartes. Au sein du cortège qui a démarré place d’Italie, il était présent sur quelques rares pancartes seulement : « Je suis mariageophile, pas homophobe. » Et ce sont les demandes de retrait pur et simple du projet « mariage pour tous » qui ont eu auprès de la foule la plus grande faveur.

Irrités – pourquoi le cacher – par le sort fait aux prétendus « intégristes » de l’autre marche, où défilaient des gens aussi divers que les religieux et les proches de Riaumont, Renaissance catholique, de très nombreux prêtres de l’Institut du Christ-Roi, des fidèles de la Fraternité Saint-Pie X, SOS Tout-petits, Laissez-les-vivre, mais aussi Terre et Peuple qu’on ne peut taxer de sympathies catholiques, soucieux aussi de marquer fermement notre désaccord avec la mise sous le boisseau du caractère profondément catholique de la mobilisation, nous étions plusieurs centaines à rallier le point de rendez-vous donné par Bernard Antony et l’AGRIF.

L’abbé Laguérie, le Père Argouarc’h, le père Guy Pagès, des amis irakiens fortement impliqués dans l’aide aux chrétiens d’Orient, de nombreux journalistes, religieux, familles de toutes couleurs, catholiques, chrétiens, orthodoxes ont fièrement arboré des autocollants préparés par Daniel Hamiche : « Pour les chrétiens, le projet Taubira c’est NON, un point c’est tout ! »

Le service d’ordre avait reçu la consigne d’enlever tout insigne, tout autocollant, toute banderole non conforme à ceux homologués par la Manif pour tous, et plusieurs d’entre nous se sont vu prier (sans succès) d’arracher les images contrevenantes. Un peu de diplomatie de la part de Daniel Hamiche – « Mais qu’est-ce qu’il y a de scandaleux, vous trouvez cela insupportable ? » – et les volontaires nous ont laissé passer. Ce fut notre manière de mettre de très nécessaires points sur les i.

Mgr Molinas, vicaire général du diocèse de Toulon, représentant Mgr Rey qui à son grand regret avait été empêché par un engagement de très longue date, devait nous rejoindre amicalement au cours de la marche.

Ironie du sort, le seul «?dérapage?» viendra d’un proche de Frigide Barjot, Xavier Bongibault, comparant Hollande à Hitler.

Vous dire des impressions de cette incroyable marée humaine, qui a mis plus de quatre heures à quitter la place d’Italie (mais c’était vrai aussi des autres points de départ) ? Ce fut la rencontre d’un peuple réel, pacifique mais déterminé, celui que les médias ne connaissent même pas, dont la voix n’est jamais entendue et, s’il faut en croire le président Hollande et ses ministres, ne le sera jamais.

Esbroufe ! Sous les lambris de la République, même s’ils minimisent, la bouche pincée, l’importance de cette manifestation « consistante » comme a osé le dire Hollande face au déferlement interminable de ceux qui ne veulent pas de son projet de société, je crois bien qu’ils tremblent de peur et de colère.

Et il va falloir nous tenir prêts. Car l’antichristianisme radical de Hollande, Ayrault, Duflot et Peillon va provoquer des ripostes. Ne lâchons pas !

14 comments

  1. Isabelle

    MAGNIFIQUE ! Quand on pense que tous ces gens ne manifestaient pas pour des avantages matériels mais contre ce qui représenterait une atteinte grave au “bien commun” du peuple français, et qu’ils étaient, pour cette cause-là, dix fois plus nombreux que dans les habituelles manifestations “intéressées” !!! 1,3 million pour dire “touche pas à mon pays”, pour cent mille (grand maximum) pour crier “touche pas à mon portefeuille ni à mes avantages” !!!
    BRAVO à tous les courageux qui “y” étaient !!!

  2. PEDELUCQ

    Notre inconsistant président, surnommé à juste titre mimolette, a trouvé la manifestation “consistante”. Merveilleux, n’est-ce pas ?

  3. gaudet

    Je m’incline avec reconnaissance et admiration devant ces milliers de gens qui , pour certains ont du dépassé leurs faiblesses physiques, pour accomplir cette marche , dans des conditions éprouvantes, animés du seul désir louable de défendre la famille traditionnelle. Je pense sincèrement que beaucoup d’entre eux en sont revenus très fatigués, ce qui renforce grandement la dimension du sacrifice consenti pour la protection de l’enfance innocente à venir.

    Cependant je me dois ici de formuler des remarques réfléchies sur ces derniers évènements.

    Lorsque l’on m’affirme que le gouvernement a littéralement tremblé de peur et de colère en présence d’un tel cortège, je crois que cette affirmation est trop triomphaliste et exagérée. En effet la notion de nombre considérable de manifestants contre le mariage gay , aurait été prépondérant dans la perspective de l’organisation finale d’un référendum national sur cette question vitale.

    Hors nous savons dés maintenant qu’il n’en sera rien car Hollande utilisera uniquement la voie parlementaire, avec pour lui la perspective réaliste d’obtenir l’approbation du projet , car il bénéficie non seulement de l’appui inconditionnel des députés de gauche , mais également profitera pleinement de la tiédeur et de l’absence de mobilisation suffisante des députés Ump, eux même assez divisés idéologiquement sur cette question douloureuse.

    Je n’hésite donc pas ici à devoir malheureusement modérer l’enthousiasme touchant mais excessif du rédacteur de cette déclaration, dans la mesure ou toutes les conditions juridiques et électorales sont réunis, pour que ce texte, modifiant totalement le fonctionnement de la société , soit hélas adopté sans aucune difficulté pour ce gouvernement et les élus de gauche majoritaires.

    Cependant il existe une question devant inévitablement se poser dés l’adoption catastrophique de ce texte, c’est de savoir quelle sera l’attitude des personnes en charge de l’appliquer sur le terrain , c’est à dire les maires eux mêmes!

    En effet , compte tenu du fait qu’un certain nombres de maires, refusant la fatalité de la décadence de la France, vont pousser leur courage et le sens de l’honneur jusqu’à ne pas accepter de mariage gay dans leur commune, la question se pose de savoir le niveau de sanction pénale et administrative qui pourra leur être infligé ?

    Ainsi donc somme nous à la veille d’être les témoins d’importantes et nombreuses affaires judiciaires contre des maires refusant l’application du mariage gay, dans l’hypothèse ou ils afficheront leur volonté de ne pas participer activement à la mort sociale de la France, ce qui ne sera pas systématiquement vérifié sur le terrain!

    En clair je crains volontairement que les efforts méritoires et le sacrifice individuel , effectivement admirables de milliers de manifestants , se servent finalement strictement à rien, car cette touchante volonté populaire se heurte à la redoutable force d’inertie juridique et administrative d’une caste de politiciens professionnels, socialement très favorisés, dont les objectifs et les intérêts propres sont radicalement opposés , au bon sens des “braves gens” et leur désir légitime de sauver la vraie civilisation française.

    je présente volontiers mes excuses au lecteur de ce message , pour l’expression de mon pessimisme réaliste , s’appuyant sur une connaissance profonde du fonctionnement pervers de la république française

  4. JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    J’ai dû mal m’exprimer…

    Chers Amis Bonjour, Le 15 janvier 2013

    J’ai dû mal m’exprimer, quand j’ai dit que : « Je cesse le combat. »
    Je cesse le combat contre le « mariage » des paires, mais certainement pas le combat spirituel qui va entrer dans une phase nouvelle, plus intensive, nous pouvons même dire cruciale !
    C’est pourquoi, je vous donne rendez-vous à Notre Dame de PONTMAIN -53-, et cela, dès après-demain, c’est-à-dire le jeudi 17 janvier 2013 à partir de 8H.
    Ce sera une journée de prière et de jeûne. Il vous est proposé de vous y associer.
    C’est le jour anniversaire de l’apparition de la Vierge aux enfants. Jour où Elle a dit : « Mais Priez mes enfants, Mon Fils se laisse toucher, DIEU vous exhaussera en peu de temps. »
    Alors, à après-demain. TOUS pour la Prière à PONTMAIN -53-.
    Il est Vivant ! Alléluia !
    Maranatha !
    Merci !
    JFL

  5. laviolette

    Précision au sujet du nombre de participants. Une indication a été donnée à 17 heures; elle a été actualisée par l’AFP à 17 h 50: 340 000 pour la police, 800 000 pour les organisateurs. Arrivé place Denfert Rochereau à 13 h 30, nous avons attendu jusqu’à 15 h 45 pour pouvoir commencer à avancer, le parcours étant occupé par ceux qui étaient arrivés avant 13 heures comme demandé. Vers 17 heures j’étais au début du Bd Pasteur, soit environ à mi-parcours (environ 4 kms de Denfert à Champ de Mars) et à 18 heures nous avions avancé de quelques centaines de mètres sur le boulevard. Les comptages étaient faits au début de l’avenue de Suffren où nous sommes arrivés vers 18 h 30, soit bien après le décompte envoyé par l’AFP. Je me suis alors arrêté dans une brasserie au coin du Champ de Mars/Ecole militaire et pendant une heure encore j’ai vu passer un flot compact et ininterrompu de participants jusqu’à 19 h 45/20 h. Autrement dit le flot a continué à passer pendant 2 heures après le décompte communiqué à 17 h 50 par l’AFP. Rapporté à la distance et à la durée, c’est un gros tiers du cortège qui n’était pas pris en compte à 17 h 50 soit 113 000 au moins à rajouter au décompte de la police donc un total de plus de 453 000 ou 266 000 au moins à rajouter au décompte des organisateurs, donc un total de plus d’ 1 million 66 000 si l’AFP avait communiqué un décompte à 19 h 45. Mais la plupart des journalistes n’a pas pris la peine de vérifier l’heure du communiqué de décompte par rapport à l’heure de la fin de la manifestation que n’importe quel CRS ou employé de la voirie peut confirmer (les camions balais qui suivent directement la fin des cortèges sont passés le long du Champ de Mars vers 20 h 15).

  6. Besonhé Maurice

    J’ ai en vain cherché ce lundi en surfant sur les chaînes tv françaises des nouvelles de la dite “manif” : ils n’en disaient pas un mot… Ils parlaient de tout sauf de cela!
    Quant à notre R(ouge) T B F belge, elle déversait des flots de bile amère avec leur bouche (rouge) en cul de poule…
    “Oui, bien sûr, 1 000 000 de personnes, mais ils ont été manipulés par l’Eglise et la droite… Non le peuple est foncierement pour… On va faire un référendum alors dixit un des guignols : réponse de la prophétesse ” Non pas de référendum, la majorité des Français a fait confiance à Hollande et ils font confiance à ses orientations qu’il avait d’ailleurs bien définies dans son programme…”
    Jusques à quand, Seigneur, jusques à quand allez vous nous laisser écraser par ces menteurs?

  7. Serait-ce vrai,oh mon Dieu,que le peuple de notre Mère-Patrie relève la tête et ne se laissera pas ficeler comme un vulgaire saucisson par ce gouvernement antichrétien ?
    Osons le croire et gloire au Christ,Maître des peuples et des nations. VIVE LA FRANCE EN VOIE DE LIBÉRATION !
    Cécilien

  8. Cette manif restera dans l’histoire de France comme
    le début de la Renaissance Catholique française .
    Il faut compter aussi tous les participants “par le coeur
    et par la prière”, dont je suis, qui auraient bien voulu
    être de la fête !

  9. C. Duflot, antichrétienne ? C’est nouveau, elle a été élevée dans la religion, justement.

    Je ne parle même pas de J.-M. Ayrault qui a fait du MRJC avec son épouse, dans sa jeunesse…

    Visiblement vous êtes mal renseigné. Ou de mauvaise foi.

  10. Tewodrose

    Je voulais juste signaler qu’il existe une pétition lancée sur AVAAZ.org et adressée au Président de la République, lui demandant de faire une enquête sur les méthodes de pointage des manifestants. Le chiffre annoncé par la police de 340 000 personnes est faux ; je l’ai reçu par SMS sur mon portable à 18h30, alors que des flots de manifestants continuaient à arriver au Champ de mars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *