Entretien – Emmanuel Brochier – La “réalité augmentée” décryptée à l’heure des pokemons

Download PDF

Dans un entretien vidéo accordé à l’AFCP, Emmanuel Brochier, professeur de philosophie de la nature à l’Institut de Philosophie Comparée, analyse ce que l’on appelle désormais la « réalité augmentée ».

 

La réalité augmentée est définie comme « un ensemble de systèmes informatiques qui produisent des séquences d’images, sur lesquelles sont ajoutées des images virtuelles ». Emmanuel Brochier décrypte cette « expression paradoxale » : ce n’est pas la réalité qui est augmentée, mais bien la séquence d’image. La réalité elle, n’a pas changé. Ainsi cette expression de « réalité augmentée » est  « problématique » et « regrettable », car « elle laisse entendre que la réalité ce sont nos images, nos perceptions ». Or ces techniques permettent d’obtenir des images ne représentant pas simplement la réalité mais elles y ajoutent du « virtuel ». Elles font entrer le monde virtuel dans le monde réel.

 

Le philosophe propose de lui préférer le terme d’ « image augmentée », car il s’agit bien d’une« capture de la réalité » à laquelle on associe des images, des sons virtuels. « Virtuel », car ils ne correspondent à aucune réalité actuelle, présente dans ce que l’on filme.

 

Les usages de la réalité augmentée posent la question du rapport au réel : « L’impératif technicien préside à la mise en œuvre de ces nouvelles technologies : il faut réaliser tout ce qu’il est techniquement possible de faire à partir du moment où un nombre suffisant de personne le souhaite ». Cet impératif, présent « dans les gènes de notre conscience moderne », s’impose dès lors que la nature est vue de façon mathématique, comme « un ensemble de ressources disponibles à souhait », et dès lors que l’on identifie le bien à la satisfaction. Pour Emmanuel Brochier, il est urgent de « redécouvrir une philosophie de la nature », pour réfléchir à la prise en compte de la nature dans nos prises de décision.

 

 

Sources Généthique.org