Philippines : mobilisation contre la loi de santé reproductive

Download PDF

Les organisations pro-vie aux Philippines ont lancé une campagne pour permettre aux opposants à la loi de Santé reproductive dont la signature par le président philippin a été rendue publique la semaine dernière à se manifester dans l’ensemble du pays. « La loi RH (reproductive health) a bien pu être votée par les deux chambres mais le combat pour la vérité et la vie continue », annonce Pro-Life Philippines Foundation à l’appui d’une distribution d’un million de rubans rouges à accrocher partout.

Ornés d’un sigle montrant les initiales de la loi barrées d’un trait rouge, les rubans sont à accrocher « partout où nous le pouvons afin de promouvoir une prise de conscience à propos de ce combat contre la loi RH, mais aussi pour rassembler nos troupes et rappeler à nos vaillants soldats que notre guerre contre les forces hostiles à la vie n’est pas finie, loin s’en faut ! », indique le site de la fondation. 

Le ruban rouge commence à fleurir partout : physiquement dans les rues, les parcs et autres lieux publics des Philippines, mais aussi sous sa forme virtuelle puisqu’on peut intégrer sa petite image dans une page Facebook.

De nombreux évêques philippins continuent de manifester leur opposition à la loi, dénonçant sa capacité à « corrompre la jeunesse » et à faciliter les violations des commandements « tu ne tueras pas », « tu ne commettras pas d’adultère », comme l’a rappelé le vice-président de la Conférence des évêques catholiques des Philippines, Mgr Socrates Villegas.

L’évêque du diocèse naval des Philippines, Mgr Hipolito Remandaban, a pour sa part invité les Philippins à se saisir pleinement du combat, sans se focaliser sur la décision du congrès.

« La chose la plus importante, c’est que les gens décident à partir du cœur et de leur conscience de la manière dont il faut agir par rapport à la mesure lorsque cette loi entrera en vigueur. Mais l’Eglise doit rester ferme, et elle le fera, dans son opposition. Le rôle de l’Eglise est aussi d’amener les gens à s’unir, ou de les unir, pour qu’ils prennent les bonnes décisions. » « Nous ne parlons pas seulement de moralité dans cette affaire », a-t-il précisé, « nous parlons de la vie que nous chérissons et de l’avenir des jeunes. Lorsque ce texte deviendra loi, il corrompra l’esprit des jeunes. »

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *