Ouverture du synode extraordinaire sur la pastorale de la famille

Download PDF

Dimanche 5 octobre 2014, le pape a célébré une messe d’ouverture à la basilique Saint-Pierre de Rome. Dans une très brève homélie, le pape François a appelé les pères du Synode à travailler avec “la sagesse qui va au-delà de la science, généreusement, avec une vraie liberté et une humble créativité”. Pour le pape, les assemblées synodales servent à “cultiver et à mieux garder la vigne du Seigneur”. En effet, “le Seigneur nous demande de prendre soin de la famille, qui depuis les origines est partie intégrante de son dessein d’amour pour l’humanité.” Le pape a également appelé à ne pas décevoir “le rêve de Dieu.” La veille, le pape François avait exhorté les participants à être prêts à une “confrontation, sincère ouverte et fraternelle”. Enfin, ce lundi 6 octobre, lors de l’ouverture du synode, le pape a notamment demandé: « que personne ne dise ‘cela ou ceci ne peut se dire’ il faut dire, poursuit le Pape, tout ce qu’on ressent avec parresia (NOTA: le fait de parler librement et franchement) ». Fait inhabituel: le pape a aussi souligné son propre rôle dans les débats en rappelant que le synode se vit “cum Petro et sub Petro” et que la présence du Pape est une garantie pour tous” . Des termes sibyllins et choisis.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *