Le “Minuit, chrétiens” du “hardrocker” américain Jeff Gutt…

Download PDF

Jeff Gutt est un gars du Michigan. Né en 1976, il est chanteur professionnel depuis 1992 mais ses “spécialités” vocales, c’est le Nu Metal, l’Alternative Metal et le Hard Rock, des genres musicaux qui ne sont pas vraiment ma tasse de thé… Pourtant, participant comme l’un des trois finalistes au “crochet” The X Factor USA sur Fox News, Jeff Gutt, même s’il n’a pas gagné cette troisième saison du concours, a vraiment enthousiasmé le jury et le public en entonnant, le 19 décembre dernier, la version américaine du célébrissime chant de Noël français Minuit, chrétiens rebaptisé O Holy Night chez les anglo-saxons. C’est une interprétation remarquable. Malgré une voix légèrement éraillée – le Hard Rock n’arrange pas le timbre vocal des chanteurs… – la puissance de l’interprétation de Jeff Gutt est époustouflante et donne vraiment des frissons. Regardez-le et écoutez-la… Si vous voulez suivre les paroles, voici l’extrait du cantique que chante Jeff Gutt

O holy night! The stars are brightly shining,

It is the night of our dear Saviour’s birth.

Long lay the world in sin and error pining,

Til He appear’d and the soul felt its worth.

A thrill of hope the weary world rejoices,

For yonder breaks a new and glorious morn.

Fall on your knees! O hear the angel voices!

O night divine, O night when Christ was born;

O night divine, O night, O night Divine.

 

 

 

16 comments

          • Riposte

            @philiberte

            Vous commencez à être un peu lourde…
            1. Le Stille Nacht est Silent Night chez les anglo-saxons.
            2. « “O Holy Night” (“Cantique de Noël”) is a well-known Christmas carol composed by Adolphe Adam in 1847 to the French poem “Minuit, chrétiens” (Midnight, Christians) by a wine merchant and poet, Placide Cappeau (1808–1877).In Roquemaure at the end of the year 1843, the church organ was recently renovated. To celebrate the event, the parish priest asked Cappeau, native from this town, to write a Christmas poem. Cappeau did it, although being a professed anticlerical and atheist. Soon after, Adam wrote the music. The song was premiered in Roquemaure in 1847 by the opera singer Emily Laurey. Unitarian minister John Sullivan Dwight, editor of Dwight’s Journal of Music, created a singing edition based on Cappeau’s French text in 1855. In both the French original and in the two familiar English versions of the carol, the text reflects on the birth of Jesus and of humanity’s redemption. »

  1. Marcel the patriot

    Comme quoi le hard rock peut être chrétien de grande
    Beauté merci c’est le plus beau minuit chrétien qui mais
    Été permis d’entendre de toute ma vie
    Joyeux Noël a tous les chrétiens de la terre
    Et prions pour nos frères et soeures chrétiens martyrise
    Par l’islam AMEN

  2. gretel

    moi non plus ce n’est pas ma tasse de thé mais j’aurai préféré ça à Rodez au cours de la messe de Noel des enfants: on leurs a fait chanter “Shalom”…

  3. Jean

    Je vous conseille la version de Céline Dion, qui ne fait pas semblant (ou alors très bien) de nous annoncer Noël.

    http://www.youtube.com/watch?v=MHdx77aAvkc
    Il faut y ajouter le second couplet

    Truly He taught us to love one another;
    His law is love and His gospel is peace.
    Chains shall He break for the slave is our brother;
    And in His name all oppression shall cease.
    Sweet hymns of joy in grateful chorus raise we,
    Let all within us praise His holy name.
    Christ is the Lord! Then ever, ever praise we,
    Noël, Noël, O Night, O Night Divine,
    Noël, Noël, O Night, O Night Divine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *