A propos d’un accord romain

Download PDF

La Fraternité Saint-Pie X a publié aujourd’hui deux communiqués l’un sur l’acquisition annoncée par la presse d’un bien immobilier àRome pour y faire sa maison générale et l’autre ci-dessous intitulé ‘Humeurs et rumeurs’ sur les rumeurs d’avancés des discussions romaines :

Un site italien annonçait : « Une proposition émanant directement du Saint-Père devrait intervenir avant la fin du mois pour offrir à la Fraternité Saint-Pie X un statut officiel dans l’Eglise ». L’« information » était reprise, dès le lendemain, par un site américain. Et sur un forum français, on pouvait lire le même jour : « La rumeur se précise ». L’auteur du message disait avoir appris « par des prêtres de la Fraternité » que Mgr Fellay s’était rendu dans la semaine « à Rome avec ses deux assistants pour une rencontre très importante ». Il aurait pu tout aussi bien dire que l’évêque suisse qui était alors à Menzingen, avait le don de bilocation !

Un site sédévacantiste, reprenant un article paru dans le Figaro en ligne, déclarait : « Les discussions doctrinales entre Rome et Ecône sont terminées. Trahison [et consommation (?!)] des autorités de la FSSPX qui savaient ce qu’ils (sic) faisaient et accepter (sic) ». Alors qu’une agence romaine, à propos du même article, écrivait : « Certaines voix, côté romain, n’hésitent pas à évoquer un échec au terme des rencontres entre théologiens » du Vatican et d’Ecône.

Les deux paragraphes précédents ont été publiés dans DICI, le 25 juin 2011 ! Nous avons seulement ôté les dates des prétendues « révélations » que la presse confiait alors « en exclusivité », à des lecteurs avides.

Aujourd’hui on parle d’acquisition, à Rome, par la Fraternité d’un ensemble de bâtiments, comprenant une grande chapelle, en vue d’un prochain accord et d’un transfert de la Maison générale, tout aussi prochain, dans la Ville éternelle. Nous répondons à ces « informations » dans le présent numéro de DICI, non sans reprendre la conclusion de l’éditorial de 2011 : « Les rumeurs sont le reflet des humeurs de ceux qui les propagent ».

Abbé Alain Lorans

1 comment

  1. Bayard

    Beaucoup piétinent d’impatience d’en finir avec le renouveau de la Vérité dans l’Eglise, que continue de proclamer ce “petit troupeau”. Sa santé croissante et communicative font trembler tous les autres. Merci Seigneur de ne pas abandonner l’ Eglise qui veut te rester fidèle dans l’adversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *