Appel contre l'esprit d'Assise

Download PDF

Le blog du Mesnil-Marie vient de reproduire un appel de plusieurs intellectuels catholiques italiens suppliant le pape Benoît XVI de ne pas répéter la journée d’Assise afin de ne pas installer dans l’Église « l’esprit d’Assise » contraire à l’enseignement traditionnel de l’Église. On lira l’intégralité de ce texte sur le blog du Mesnil-Marie. Vu l’importance du sujet, j’en publie ci-dessous un extrait :

[…]

Ce “prier ensemble”, quel qu’en soit le but, qu’on le veuille ou non, a eu pour effet de faire croire à beaucoup que tous priaient “le même Dieu”, seulement avec des noms différents. Au contraire, les Écritures sont claires: «Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi» (Premier commandement), «Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie: nul ne vient au Père que par moi» (Jn 14, 6).

Ceux qui écrivent ici ne contestent nullement le dialogue, avec chaque personne, quelle que soit sa religion. Nous vivons dans le monde et chaque jour nous parlons, discutons, aimons, même ceux qui ne sont pas chrétiens car ils peuvent être athées, dans le doute ou appartenir à d’autres religions. Mais cela ne nous empêche pas de croire que Dieu est venu sur la terre et s’est laissé tuer, pour nous enseigner justement le Chemin et la Vérité et pas seulement l’un des nombreux chemins et l’une des nombreuses croyances possibles. Le Christ est pour nous chrétiens, le Sauveur : l’unique Sauveur du monde.

Nous nous rappelons donc avec consternation, revenant 25 années en arrière, les poulets décapités sur l’autel de Sainte-Claire selon des rituels tribaux et le sanctuaire de l’église Saint-Pierre profané par une statue de Bouddha placée sur l’autel, au-dessus des reliques du martyr Vittorino, tué 400 ans après Jésus-Christ pour témoigner de sa foi. 
Nous nous rappelons les prêtres catholiques qui se sont prêtés à des rites d’initiation d’autres religions : des scènes horribles car, si il est “stupide” de baptiser dans la foi catholique un adulte qui ne croit pas, il est tout aussi absurde qu’un prêtre catholique ait à subir un rituel dont il ne reconnaît pas la validité ou l’utilité. En faisant ainsi, on finit juste par faire passer une idée : que les rites, tous les rites, ne sont que des gestes humains vides de sens et sans effets. Que toutes les conceptions du divin se valent. Que toutes les morales qui émanent de toutes les religions, sont interchangeables.

Voilà, cet “esprit d’Assise” sur lequel les médias et les secteurs les plus relativistes de l’Eglise ont brodé, jetant la confusion. Il nous semble étranger à l’Evangile et à l’Eglise du Christ, qui jamais, depuis deux mille ans, n’avait choisi d’agir ainsi. Nous aurions voulu récrire alors ces observations ironiques d’un journaliste français : «En présence de tant de dieux, on croira plus facilement que tous se valent ou s’il y en a seulement un de vrai. Le parisien moqueur imitera ce collectionneur sceptique dont l’ami venait de faire tomber une idole d’une table : ‘Ah, malheureux, ce pourrait être le vrai Dieu’.» […]

Ce message se termine ainsi :

Très Saint-Père, nous croyons qu’avec un nouvel “Assise 1986”, aucun chrétien en terres d’Orient ne sera sauvé, ni en Chine communiste, ni en Corée du Nord ni au Pakistan ou en Irak… De nombreux fidèles, au contraire, ne comprendront pas pourquoi justement dans ces pays, il y en a encore qui meurent en martyrs pour ne pas renoncer à leur rencontre, non pas avec une religion, mais avec le Christ. Comme eux,  les Apôtres sont morts.

En face de la persécution, il existe des voies politiques et diplomatiques, des dialogues personnels et d’Etat : c’est cette voie-là qu’il faut plutôt suivre, sans oublier Votre amour et Votre désir de paix pour tous les hommes. Mais cela doit se faire sans donner à ceux qui veulent semer la confusion et augmenter le relativisme religieux, antichambre de tous les relativismes, une occasion médiatique aussi appétissante que la réédition d’“Assise 1986”.

Avec une dévotion filiale.

Francesco Agnoli, Lorenzo Bertocchi, Roberto de Mattei, Corrado Gnerre, Alessandro Gnocchi, Camillo Langone, Mario Palmaro

7 comments

  1. SENEX

    Il est impossible à un catholique de chanter le “gloria” et de soutenir cet “esprit d’ Assise” vraiment antichrist .Comment chantersincèrement:” Tu solus Sanctus,Tu solus Domnus,Tu solus Altissimus,Jésu Christe… et mettre jésus au rang des Ma

  2. SENEX

    Pardon suite .Jésus au rang des Mahomet ,Bouddha et tutti quanti.Cela dépasse tout entendement et j’ose espérer que ce qui reste d’intelligent en France et dans le monde criera sa réprobation à ce péché contre le Saint Esprit.;Parce Domine

  3. Arnold

    S’il n’y a que des intelligents auto-proclamés qui crient, je préfère me taire avec les imbéciles qui préfèrent sans doute réfléchir et prier.

  4. JBC

    Le Saint père est non seulement le chef de l’église catholique mais il a en charge tout le troupeau. Quant au péché contre l’esprit, je pense que les mots de Senex dépassent sa pensée, car sinon il n’aurait pas osé employer l’expression.
    Enfin les intellectuels catholiques italiens sont intellectuels justement, et il est parfois difficile pour ces personnes de percer le mystère de la charité. Ils auraient probablement reproché au christ son sacrifice, véritable scandale pour le monde, que Judas bon garçon ne pouvait pas comprendre. Lisez ‘la foi des démons’ de Fabrice Hadjadj.

  5. JRFC

    Bonjour
    Cela sera une grande tâche dans le pontificat de BENOIT XVI, à moins qu’il n’envisage de célébréer une Messe Papale dans le rite Saint Pie V dit extraordianire! Alors si c'(est le prix à payer pourquoi pas mais là on rêve de catholicisme, et il y a bien longtemps que l’Eglise s’en est éloignée.
    JRFC

  6. blanquer

    Oui,il me parait très regrettable ,pour le moins, de refaire Assise 1986, car ,comme ceux qui vous ont écrit avant moi,comment enseigner aux enfants qu’il n’y a qu’un seul Dieu que l’on peut et doit prier,venu sur terre pour nous racheter, si ils voient par ailleurs ce rassemblement de personnes venues d’horizons et pays divers avec leurs costumes et autres attributs, prier ensembkle chacun leur dieu.Pauvre religion catholique , comment s’en sortir ?sûrement pas en redonnant ce spectacle si outrageant pour notre Dieu unique venu pour sauver Tous les Hommes de toute la terre , sans distinction aucune.

  7. Isambart Busquet

    Mon commentaire d’avant hier a été censuré. C’est le rôle du modérateur et laissé à son libre arbitre. Je m’incline devant sa décision.
    Mais vous disposez de mon e-mail ; pourriez-vous me faire savoir pour quelles raisons avez-vous trouvé que je dépassais les normes ?
    Je n’en ferai aucune retransmission ni polémique. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *