L'opération Cheval de Troie contre le Motu Proprio se confirme

Download PDF

Alors que la disparition de la nouvelle sur le site Rorate Caeli reste mystérieuse, Messainlatino confirme la nouvelle de l’étranglement programmé du motu proprio Summorum Pontificum à travers l’instruction d’application qui devrait paraître prochainement. Comme le note très justement Messainlatino, ce qui est en jeu dans cette affaire, c’est tout simplement la propagation dans les diocèses et parmi les séminaristes et prêtres diocésains de la forme extraordinaire, qui elle-même n’est pas une simple fin en soi mais signifie pour l’Église une profonde revitalisation de sa liturgie (même en forme ordinaire) et d’un retour à sa doctrine traditionnelle.

Messainlatino confirme le mauvais rôle joué par Mgr Charles Scicluna de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, mais met également en cause le cardinal Cazinarès. Il semble, en effet, que celui-ci ne prenne pas la mesure des enjeux de cette instruction et ne perçoive finalement la liturgie traditionnelle seulement comme une question de sensibilité, à laquelle il n’est pas opposé, mais dont il ne voit pas la portée plus profonde. Reste que Ecclesia Dei dépend non de lui mais de la Congrégation pour la doctrine de la foi et qu’en dernier ressort le texte reste à signer par le pape.

De son côté, Rorate Caeli est quand même revenu sur l’affaire, sans citer de noms cette fois-ci, en déclarant qu’il est tout à fait possible que des personnes mal intentionnées au sein de la curie romaine veulent vider le motu proprio de son contenu via cette instruction. Une opération Cheval de Troie clairement dénoncée par le site et qui appelle les fidèles et les personnalités catholiques à écrire au Saint-Père pour demander le respect de la « lettre » de Summorum Pontificum. C’est en effet une excellente réaction que l’on ne peut que conseiller.

6 comments

  1. Erasmus Minor

    Voici une excellente nouvelle ! Enfin, aurais-je tendance à dire !
    En effet, certains ont pu croire que le motu proprio Summorum Pontificum était la première pierre visant, in fine, à revenir à l’usus antiquior ! Il n’en est pas question un seul instant. Le but ultime est bel et bien la disparition de cet usage et c’est bien en limitant son usage que tout cela disparaitra.
    Vraiment, merci pour cette excellente nouvelle !
    Et, un conseil : apprenez à comprendre et aimer le Missel romain et vous cesserez de croire que l’usus antiquior lui est supérieur !

  2. JPA

    @Jean Ferrand
    Rorate Caeli donne quelques adresses ici:

    http://rorate-caeli.blogspot.com/2011/02/urgent-action-needed-let-us-defend.html

    Par ailleurs, il semblerait qu’un contre-feu soit ouvert ici (vu via le FC):
    http://www.paolorodari.com/2011/02/16/quelle-notizie-false-intorno-alla-liturgia-antica/

    Cependant, ce “démenti” laisse entendre désormais une publication pour Pâques (ou pour la Trinité?), alors qu’on parlait jusqu’ici du 22/02 ou de mars. Derrière l’humour vaticaniste habituel, qui invoque les traductions pour expliquer ce délais (un classique!), on peut se demander si le décalage n’illustre pas aussi les difficultés rencontrées par le texte même de l’instruction. Une façon de confirmer celles-ci sous l’apparence d’un démenti?

  3. Laurence Dumoulin

    Erasmus Minimus, si vous ne connaissez pas le concept de théologie morale de “délectation morose”, vous pouvez en parler à votre confesseur, ok?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *