La Fraternité Saint-Pie X au Japon

Download PDF

La messe dans la forme extraordinaire se développe également en Asie dans des pays évangélisés au XIXè sicèle. La Porte Latine diffuse quelques nouvelles des apostolats de la Fraternité Saint-Pie X au Japon

Le premier samedi du mois, le 6 janvier, fête de l’épiphanie, nous avons médité le mystère de la nativité et l’adoration des mages. Tout de suite après la messe chantée, nous avons eu la joie de cheminer en procession dans les rues de la grande ville d’Osaka avec la Sainte Vierge de Fatima, priant pour la paix au Japon et dans le monde.

Avant de quitter la chapelle, nous nous sommes tous agenouillés devant la statue de Fatima bien ornée, tout en exprimant en choeur nos intentions de prières : essentiellement demander sa miséricorde. Nos filles portaient le kimono, costume traditionnel japonais pour toute occasion solennelle.

Nous récitions,  lors de la procession, des chapelets avec un chant d’« Ave Maria de Fatima » intercalé entre chaque dizaine. Nous en avons créé jusqu’à quarante versets en japonais  à l’occasion du centenaire de Fatima . Nous avons ainsi chanté l’ensemble des quarante couplets. Après une heure de marche, dans le parc près de notre chapelle, nous avons offert plusieurs prières spéciales.

Comme il est d’habitude le premier samedi du mois, suivant la suggestion de M. l’abbé Stehlin, nous avons renouvelé la consécration de la Fraternité au Coeur immaculé de Marie. A la fin de la procession, nous remerciâmes la Sainte Vierge avec le chant de la Milice de l’Immaculée en japonais, que nous avons aussi composé. Même si la procession était modeste, nous prions pour que la Sainte Vierge  transforme nos pauvres activités en la sienne, afin qu’elle les offre elle-même à Notre Seigneur.

A notre connaissance la Fraternité Saint-Pie X compte un prêtre japonais, l’abbé Thomas de Marie Onoda (voir l’interview l’abbé Onoda où il évoque sa conversion) et l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre compte également un prêtre japonais d’origine, le chanoine Rapahel Ueda (en ministère en Californie, USA).

La Porte Latine (FSSPX au Japon)

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *