Du bien commun et du bien particulier

Download PDF

Après l’inquiétude provoquée par les attendus que pourrait contenir l’instruction d’application du motu proprio Summorum Pontificum – propos vérifiés auprès de plusieurs sources différentes au Vatican –, une pétition internationale a été lancée. Or sa progression est lente, surtout pour une pétition internationale.

La question qui s’impose immédiatement est : « pourquoi ? »

Sans pouvoir apporter une réponse certaine, je ne peux m’empêcher de relever trois aspects qui laisseraient penser indirectement que les Instituts Ecclesia Dei (E.D.) pourraient porter une certaine responsabilité dans ce sens. Mes présomptions reposent sur quelques constats et choses entendues ou rapportées :

1°) Visiblement, aucune communauté E.D. n’a soutenu ou relayé cette pétition auprès des fidèles ;

2°) Aucune publication catholique (je pense à La Nef ou à L’Homme Nouveau) n’a évoqué ce sujet à l’exception notoire de Monde & Vie, avec un article de Daniel Hamiche sur le sujet. Mais on sait que l’inspirateur de la ligne religieuse de ce journal reste assez libre de tout embrigadement communautaire ;

3°) De sources sures, on m’a rapporté que certains supérieurs de communautés E.D. estiment qu’en relativisant l’application du motu proprio dans les paroisses, on favorise son application par le biais des communautés E.D. qui assurent non seulement la messe et les sacrements, mais une formation doctrinale et catéchétique vraiment traditionnelle.

Si cela s’avérait juste – et je serais heureux de publier n’importe quel démenti –, nous serions placés devant le fait d’une préférence du bien particulier de ces communautés au bien commun, ce qui serait une étonnante manière d’être fidèle à l’enseignement traditionnel. Je souhaite évidemment me tromper.

4 comments

  1. Ethos

    Le silence des relais catholiques en France à l’égard de cet appel est étonnant, troublant et difficile à expliquer, fût-ce avec les éléments du point 3.

    Il n’est que de voir les listes de signataires de la pétition pour comprendre que les catholiques sont majoritairement représentés par les Amériques, un peu l’Europe et si peu de Français.

    Etait-ce les vacances au début? Je finis par comprendre que non. Définitivement.

    Continuez de relayer l’appel en ligne.

    Merci

    Ethos

  2. fauche gérard

    On peut aussi penser que les institus ED ne croient pas à cette rumeur.

    [Ce serait effectivement une bonne raison. Sauf qu’il y a eu quelques coups de téléphone et des entretiens, après le premier moment de panique, vite digéré… Ceci est une réponse au commentaire.]

  3. Pierre de Saboulin

    Un lien pour cette pétition figure sur le blog de l’abbé de Tanouarn. S’il ne s’agit d’un soutien officiel de l’IBP, par ce biais ce dernier soutient tout de même la pétition.
    [ Oui, effectivement, à ma connaissance l’abbé de Tanoüarn est le seul à jouer cette partition. C’est de lui que je parle en évoquant celui qui inspire la ligne religieuse de Monde & Vie. Ceci est une réponse au commentaire.]

  4. Je pense tout a fait comme la pensée supposée des supérieurs ed. En effet ce motu proprio ex abrupto révélait un malaise en ce qu’il met les deux rites sur le même plan; or nous savons tous que ce n’est pas le cas et que les deux “messes” sont fondamentalement différentes. Dire que le motu proprio ne s’applique qu’aux communautés ed, ety non pas à celles PaulVI serait à mon sens un sain éclaircissement afin de ne pas mélanger ce qui n’est pas du tout mélangeable. Nous parlons en effet bien de deux rites distincts. Cela permmetrrait d’éviter de très graves confusions des rites dans l’avenir. Si c’est cela attendons et voyions mais en sincérité ce sera un sain éclaircissement à mon sens! A réfléchir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *