Le décès de l'Amiral Michel Berger

Download PDF

Je reproduis ci-dessous le communiqué d’Ichtus, rue des Renaudes, annonçant le retour à la Maison du Père de l’Amiral Michel Berger. Outre ses engagements civiques très nombreux, dans le sillage de l’œuvre suscitée par Jean Ousset et Jean Masson, l’Amiral Michel Berger était également un fidèle de Notre-Dame des Armées, lieu historique de la célébration de la messe en sa forme traditionnelle à Versailles. Il était également proche de la revue Kephas.

Nous apprenons le décès hier de l’Amiral Michel Berger, admirable défenseur de la vie. Il fut notamment le Président de l’Union pour la Vie.

Il a effectué la majeure partie de sa carrière dans les Forces Sous-marines, où il a commandé le SNLE L’Indomptable et l’Escadrille des Sous-marins de Méditerranée. Ingénieur en génie atomique, il a aussi commandé l’école des applications militaires de l’énergie atomique.

Il a rejoint le travail de Jean Ousset et de la Cité Catholique en 1957 et participé au développement de l’Action Familiale et Scolaire. Il assurait depuis plus de 10 ans la responsabilité du Bureau d’Etudes d’Ichtus. Chacun pouvait trouver auprès de lui la réponse toujours très sûre de la doctrine et les argumentaires constitués année après année en gérant le fonds documentaire véritable trésor de la maison. Dans une fidélité sans faille à l’autorité du Magistère, l’Amiral Michel Berger s’est toujours inscrit dans cette « herméneutique de la continuité » que recommande Benoît XVI pour transmettre et mettre en œuvre toute la richesse de la Doctrine Sociale de l’Eglise. Le témoignage de sa vie généreuse et donnée a marqué tous ceux qui l’ont rencontré par son attention aux personnes et son engagement personnel pour la France et pour l’Eglise. Il aura œuvré pour Ichtus jusqu’à ce jour de décembre où venu en voiture travailler rue des Renaudes, il était emmené à l’hôpital.

Nous pensons à son épouse, à ses 6 enfants et ses 26 petits enfants auxquels nous voulons dire notre reconnaissance et notre sympathie dans ce moment douloureux pour ceux qui restent et doivent continuer de mener le bon combat.

L’Amiral nous laisse en plus de ses études et de ses écrits publiés dans Permanences, le témoignage exemplaire de l’engagement du laïc catholique pour la Cité. Parce qu’il savait que toute vie nous est donnée par Dieu pour pouvoir l’aimer jusque dans l’éternité, l’Amiral s’est battu avec ardeur pour protéger la vie de la conception à la mort naturelle. Nous aurons à cœur d’accompagner par la prière, au début de la neuvaine à Saint Joseph, son entrée dans la vie pour qu’il puisse voir Dieu.

Que sa générosité et son amitié au service du vrai nous encouragent avec tous les amis d’Ichtus à tenir le cap « Pour qu’Il Règne » !

Bruno de Saint Chamas, Commissaire Général Bertrand et toute l’équipe d’Ichtus

Les obsèques de l’Amiral Michel Berger auront lieu le mercredi 16 mars à 14h30 à la Cathédrale Saint Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *