À Paris, la « demande » satisfaite ? Un tiers des pratiquants parisiens attend l'« offre » !

Download PDF

Un nouveau sondage de Paix Liturgique sur l’intérêt des catholiques pour la Messe traditionnelle vient d’être réalisé
sur la ville de Paris (intra muros). Les détails de cette étude, réalisée selon les règles de l’art, ne seront rendus publics que samedi en huit, toutefois, l’archevêque de Paris, le
cardinal André Vingt-Trois, en a déjà eu communication… Je gage qu’elle a dû le secouer.

En effet, selon ce sondage, 34,5 % des catholiques pratiquants réguliers de l’archidiocèse se disent désireux d’assister chaque semaine à une Messe dominicale
célébrée selon la « forme extraordinaire ». Plus du tiers des pratiquants parisiens ! Les chiffres sont aussi cruels que les faits têtus pour ceux qui, dans les bureaux
archidiocésains, s’échinent à affirmer, sur tous les tons de la gamme, qu’il n’y a « pas de demande » ou que « la demande est satisfaite ». Et si l’on se mettait enfin à parler de
« l’offre » ?