Apocatastase spirituelle

Download PDF

 

À en croire l’abbé Philippe Laguérie, supérieur de l’Institut du Bon-Pasteur (IBP), le Brésil serait pour sa communauté comme une terre d’élection. C’est du moins ce qu’il laisse entendre dans un récent post publié sur son blog. Il va même plus loin puisque les archevêques de Rio de Janeiro et de Brasilia lui auraient fait un excellent accueil. Qu’en dit-il ? Ceci :

 Ces Archevêques ont d’abord une fidélité au pape qui est simple et efficace. Finies les idéologies et leur fronde inéluctable. Ils savent que le pape désire la messe traditionnelle et qu’il a même légiféré dans ce sens ; ils trouvent donc normal d’exécuter cette demande. En particulier, ils ne leur fait aucun doute qu’il doit y avoir dans chaque grande ville une paroisse, un Rectorat, au moins une chapelénnie dédiée exclusivement à la messe grégorienne. Pour nous, européens, c’est une véritable Apocatastase spirituelle !

 

L’abbé Laguérie tire une belle leçon de cette visite brésilienne :

 On comprend d’un seul coup, en ces pays physiquement si loin de Rome, qu’en vérité ils sont bien plus proches du cœur de l’Eglise, par leur Foi et plus encore par leur charité. Leur approche de l’Eglise, morts (ou presque tous) les théologiens de la libération aussi bien que nos poussiéreux marxistes, n’est plus du tout idéologique comme chez nous. Le pape dit la Foi et fonde dans l’unité la communion catholique de la charité. Devinez qui a raison ?

 

Une leçon que pourraient méditer ceux qui, semblant douter de leur propre force, prennent prétexte de la lettre de Mgr Pozzo à l’IBP pour faire échouer le processus de réconciliation actuellement en cours. Mais sérieusement, croient-ils, à propos d’eux mêmes, une seule seconde, qu’ils plieront aussi facilement ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *