Bientôt un nouveau séminaire pour l’Institut du Bon-Pasteur ?

Download PDF

Après Limoge qui avait d’abord été visé, l’abbé Laguérie, supérieur général de l’Institut du Bon-Pasteur (IBP), envisage d’installer le séminaire de l’IBP à Saint-Céré dans le diocèse de Cahors, dans les bâtiments de la Visitation mis en vente après un audit. Il s’agit d’un vaste domaine qui a servi de centre de vacances pour jeunes. La nouvelle a été révélée par Golias qui a eu vent, par une indiscrétion, de la rencontre entre l’évêque de Cahors Mgr Norbert Turini et le supérieur de l’IBP, dans le but archi-évident de faire échouer la transaction en pesant de tout son poids médiatique sur l’évêque et son entourage. L’article en question se termine d’ailleurs par une question en forme de menace : « Mgr Turini a-t-il bien réfléchi ? »

Golias, en tous les cas, n’a pas manqué de réflexion qui sait très bien où il veut en venir. Si l’article ne cache pas les difficultés rencontrées par l’abbé Laguérie pour installer la maison généralice à Paris et explique son choix de Courtalain pour ce faire ainsi que le déménagement du séminaire vers un autre diocèse, il omet de préciser que tout n’est pas stratégique dans ce choix. Courtalain est aussi devenu trop petit pour les séminaristes présents. Contrairement aussi à ce que laisse entendre Golias, Rome ne se désintéresse pas de l’Institut du Bon-Pasteur, même si les choses avancent à un pas de (sénateur) romain. On reste très attentif à Rome aux décisions des évêques français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *