Bonne nouvelle : un groupe schismatique rejoint l'Église catholique

Download PDF

C’est une bonne nouvelle que nous annonce mon confrère Daniel Hamiche sur son blog Americatho : une communauté schismatique, « Christ The King Monastery », vient d’entrer dans la pleine communion catholique. Grâce aux efforts conjugués de Mgr David Foley, évêque émérite de Birmingham (Alabama) et de Mgr Robert Baker, l’évêque actuel de ce diocèse, les deux religieux qui forment cette communauté ont émis leurs vœux de manière régulière entre les mains de Mgr Baker.

Qui sont-ils exactement ? Daniel Hamiche nous apprend que :

Le monastère avait été fondé en 1984 par le père bénédictin Leornard Giardona (décédé en janvier de cette année), transfuge d’un monastère bénédictin régulier, qui s’affilia à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X avant de la quitter en 1989. Il s’agissait, en fait, d’un groupe sédévacantiste qui, au sommet de son recrutement, compta jusqu’à onze moines, cinq religieuses et environ une centaine de fidèles qui assistaient aux messes dominicales invalides. En décembre 2010, après que le père Giardona suggéra de trouver un chemin de réconciliation avec Rome, six moines quittèrent le couvent, l’un d’entre eux se réconciliant de son côté avec Rome, et les trois religieuses encore présente faisant de même.
Les deux moines restant, obéissants à la demande de Rome, sont revenus à leur statut canonique antérieur à leur ordination invalide, ce qui est une belle leçon de courage et d’humilité. Pour assurer la transition et permettre une Messe dominicale célébrée selon l’ancien missel, Mgr Baker a obtenu l’assistance de prêtres religieux des Chanoines réguliers de saint Jean de Kenty de Chicago. Depuis leur arrivée, la chapelle du monastère, qui était fermée au public depuis le mois de mars, reçoit désormais des fidèles le dimanche pour la Messe célébrée selon la forme extraordinaire, et le nombre d’assistants ne cesse de croître. La chapelle du monastère de Culman est ainsi devenue le troisième endroit du diocèse où se célèbre régulièrement la Messe dite de saint Pie V.

Le 1er septembre 1999, Mgr Foley avait publié un document officiel affirmant que les messes célébrées par le R.P. Leonard Giardina et les autres membres de sa communauté étaient illicites. De ce fait, les catholiques ne remplissaient pas leur devoir dominical en y assistant. Il précisait encore que ces prêtres n’avaient pas les facultés pour administrer le sacrement de pénitence et le sacrement de mariage. Son mandement débutait de façon solennelle :

Quand je suis devenu évêque, j’ai promis de maintenir le dépôt de la foi, entier et non corrompu, en communion avec le college des évêques sous l’autorité du Saint-Père, successeur de l’Apôtre Pierre. J’ai aussi promis de guider et de soutenir le peuple de Dieu dans la voie du salut.

En mai 1994, il s’est rendu en visite auprès du Father Leonard pour lui demander s’il était en communion avec lui et le Saint-Père Jean-Paul II. Le supérieur du Christ the King Monastery avait répondu qu’il ne l‘était.

Ancien moine de de Saint Bernard’s Abbey, qui se trouve aussi à Cullman, dans l’Alabama, Father Leonard avait été suspendu le 21 mai 1981 et le 23 avril 1994, la congrégation des religieux avait confirmé son expulsion de l’Ordre bénédictin.

Il est donc heureux que Mgr Foley fut présent lors de la cérémonie de réconciliation et de vœux de la communauté du du Christ the King Monastery.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *