Ce dimanche, on chouanne en Normandie

Download PDF
Récit haut en couleur de la venue de l’évêque d’Evreux à Thiberville (à lire sur le Forum
catholique
)  ce dimanche matin, en attendant le deuxième acte ce soir pour la messe selon le rite romain traditionnel.
L’Église « légale » contre l’Église « réelle » ? Un peu plus, on s’y croirait… En tous les cas, Jean de La Varende et l’abbé Montgomery doivent se réjouir de là-haut. Après les « Manants du roi
», les « Manants du bon Dieu » en Pays d’Auge. La  Normandie catholique n’a pas fini de faire parler d’elle.
Extrait :
« Tout le monde avait aujourd’hui les yeux fixés sur ce cas exemplaire d’une communauté paroissiale paysanne locale qui veut appliquer les décisions du pape et que l’évêque veut faire
mourir.
Le spectacle a dépassé ce que l’on pouvait imaginer : une communauté unanime qui crie (physiquement) sa colère contre sa condamnation à mort par le “pasteur”, évêque du lieu.
Mgr Nourrichard, évêque d’Évreux, l’un des prélats les plus progressistes de France, est donc arrivé ce matin à Thiberville à 9h 30, avec son vicaire-général, curé de Bernay, le P. Vivien, pour
annoncer la révocation du curé trop papiste à son goût. Il s’est engouffré dans l’église et s’est d’abord terré dans la sacristie. Tous les paroissiens locaux de l’abbé Michel étaient là.
L’église était archicomble, nef, chœur, chaire même, une partie des paroissiens n’ayant d’ailleurs pas pu entrer. Au premier rang, étaient présents le maire et conseiller général avec tout le
conseil municipal, dans le chœur la confrérie des charitons en grande tenue.
L’abbé Michel sort alors de la sacristie pour les derniers préparatifs de la messe de l’évêque : il est accueilli par une ovation interminable, comme lorsque le Pape entre dans Saint-Pierre de
Rome.
»

La suite est à lire sur l’excellent Forum catholique.