Et encore un évêque…

Download PDF

 

Qui vient de célèbrer la messe traditionnelle. Il s’agit cette fois de Mgr Peter Elliot, évêque auxiliaire de Melbourne en Australie. Il a célébré en forme extraordinaire le 14 décembre dernier, en la chapelle du Sacré-Cœur de la Cathédrale Saint-Patrick de Melbourne. Il était assisté des pères Glen Tattersall et Colin Marshall.

Mgr Elliot est généralement considéré comme un partisan de la « réforme de la réforme ». Il est l’auteur de Ceremonies of the Modern Roman Rite (Ignatius Press) que le site Cérémoniaire, spécialisé en liturgie, présente ainsi :

 

Le livre sur lequel ce document se base comporte 360 pages (Ignatius Press, San Francisco). Il s’agit du premier cérémonial sérieux édité en langue anglaise depuis 1962 (date de la dernière édition du grand classique Ceremonies of the Roman Rite described). Il semble qu’aucun livre comparable n’ait été édité en langue française depuis 1952, ce qui n’a pas facilité la tâche des prêtres et des cérémoniaires qui désirent, selon le souhait du Saint Père, se conformer aux normes établies par l’Église.

Monseigneur Elliott a fréquenté les basiliques romaines pendant plus de quinze ans. Ordonné prêtre en 1973, Docteur en théologie à l’université du Latran en 1986 avec une thèse sur la Sacramentalité du Mariage, il a travaillé au Conseil pontifical pour la Famille à partir de 1987. Il fut nommé Chapelain de Sa Sainteté en 1992. Depuis 1997 il est Vicaire épiscopal pour l’éducation religieuse dans l’archidiocèse de Melbourne en Australie. Chargé de cours à l’Institut Jean-Paul II pour le Mariage et la Famille dans la même ville, il est aussi Curé de paroisse. Signalons, parmi ses autres écrits sur la liturgie, Ministry at the Altar (1980, éd. E. J. Dwyer, Sydney), Ceremonies of the Liturgical Year (2002, Ignatius Press, San Francisco), et aussi The Liturgical Question Box (1988, Ignatius) qui rassemble des réponses faites à des laïcs en désarroi face à certaines expériences liturgiques.

André Philippe M. Mutel, de l’Ordre séculier des Servites de Marie, juriste et historien de formation, résidant en Normandie, a fait de nombreuses contributions à des Bulletins de sociétés savantes. Soucieux d’éviter que les cérémonies liturgiques ne versent dans l’arbitraire, il s’est attelé à la traduction de l’oeuvre de Mgr Elliott. Ayant initialement préparé ce Cérémonial pour sa propre commodité, il l’a généreusement rendu disponible sur ce site pour le bien commun.

Les nouvelles rubriques approuvées en l’an 2000, et qui figurent avec quelques modifications dans l’édition de Missale Romanum de 2002, renouvellent l’appel à célébrer la liturgie selon les normes établies par l’Autorité et clarifient certaines questions, le plus souvent dans un sens déjà proposé par Mgr Elliott. Pour les quelques points où ces nouvelles rubriques, et les directives disciplinaires attendues à la suite de l’encyclique Ecclesia de Eucharistia, pourraient requérir un changement par rapport à l’édition du missel de 1975, il a semblé préférable d’attendre une seconde édition de ce Cérémonial – et d’étudier d’abord leur mise en pratique dans les églises phares de la Chrétienté – pour ne pas défigurer hâtivement une oeuvre qui présente dans sa forme actuelle une remarquable cohérence.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *