Hommage de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre au Cardinal Siri

Download PDF

Le mardi 2 mai 2018, jour anniversaire de la mort du Cardinal Siri, une messe solennelle de Requiem a été célébrée à Gênes, dans le sanctuaire de Nostra Signora Incoronata, par Monseigneur Gilles Wach, Prieur général de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre (ICRSP). Le cardinal Siri fut archevêque de Gênes de 1946 à 1987. Il a été une figure importante dans la crise qui secouait l’Église catholique à partir des années 1960. Prêtres et séminaristes de l’Institut ont été également reçus par le cardinal Bagnasco, actuel archevêque de Gênes.

Source site Internet de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre

7 comments

    • DUFIT THIERRY

      Soyons très prudents sur ce genre de rumeurs. Cette histoire a été colportée par des sites sédévacantistes. En 1958 le cardinal Siri avait 52 ans, il était donc un peu jeune pour être élu pape Il faisait davantage figure de favori en 1963 et en 1978.
      On ne peut que regretter que le cardinal Siri qui avait de l’estime pour Mgr Lefebvre n’ait pas davantage soutenu la Tradition après le concile.
      Pour le cardinal Siri l’obéissance au souiverain pontife devait être inconditionnelle.
      Voila pourquoi il n’a pas soutenu Mgr Lefebvre.
      Le cardinal Siri souffrit surement de voir la destruction de l’Eglise mais n’a pas vraiment agi pour s’y opposer.
      Que son âme soit auprès du Seigneur.

  1. Rostolan

    Mes respectueux hommages au cardinal Siri qui aurait été un très bon Pape si le lobby des cardinaux français partisans de l’Ost politique ne s’étaient violemment et illégitimement opposés à son élection, alors qu’il avait recueilli – au Conclave – la majorité absolue des voix.

  2. père Markus

    Tout traditionaliste sait réellement qui était son Eminence le Cardinal Giuseppe Siri. Pie XII ne s’était pas trompé sur lui, le conclave de 1958 non plus, avant que la fumée blanche ne soit de nouveau noire. Qu’il repose en paix

  3. DUFIT THIERRY

    Précision : le cardinal Siri nommé cardinal en 1953 par Pie XII a participé à 4 conclaves. Il y a eu différents bruits sur le fait que le cardinal Siri aurait obtenu le nombre de voix pour être élu pape lors d’un de ces 4 conclaves. Comme tout est resté secret restons prudent sur les rumeurs.
    Le cardinal Siri -qui connaissait bien Mgr Lefebvre- faisait partie des cardinaux defenseurs de la Tradition au concile. Après le concile tout en restant conservateur il appliqua les réformes conciliaires dans le diocèse de Gênes. Le cardinal Siri plaçait l’obéissance aux autorités au dessus de tout alors qu’en réalité il ya un devoir de désobéissance lorsque les autorités s’éloignent de la Tradition et mettent la Foi en danger ce qui est le cas depuis le concile.
    Que le cardinal Siri soit maintenant dans le bonheur éternel auprès du Bon Dieu.

    • Eve

      Dufit Thierry,
      “il y a un devoir de désobéissance ” ?
      il serait plus juste de dire : une obligation de s’élever contre une hérésie, ainsi il n’y a pas de “désobéissance”.

      • DUFIT THIERRY

        Oui Eve je suis d’accord avec vous. Mgr Lefebvre disait que sa “désobéissance” n’était qu’une apparence puisqu’il restait fidèle à la Sainte Eglise catholique de toujours et à l’enseignement des papes qui ont condamné le libéralisme et le modernisme.
        Il faut plus que jamais s’opposer au libéralisme, au modernisme, à l’oecuménisme , hérésies maintes fois condamnées par le Magistère.
        Ainsi nous obéissons à Dieu.
        Merci à vous de l’avoir rappelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *