L'entretien de Mgr Fellay aux Nouvelles Calédoniennes

Download PDF

On pourra lire sur le site des Nouvelles calédoniennes le très intéressant entretien accordé par Mgr Fellay, supérieur de la Fraternité Saint-Pie X, à ce journal. Le Forum catholique, le Salon beige et plusieurs blogs en ont largement parlé. On se reportera d’ailleurs à certains d’entre eux qui émettent des opinions à prendre en compte.

Personnellement, je trouve intéressant, contrairement à ce que j’avais émis comme hypothèse, que Mgr Fellay ne voit pas dans le livre d’entretiens du pape (Lumière du monde) une raison pour arrêter les entretiens avec le Saint-Siège et de ne pas avancer sur le sujet. Il le dit très clairement dans cet entretien :

Avez-vous été supris par Benoît XVI qui a dit tolérer le port du préservatif, dans des cas exceptionnels, pour lutter contre le sida ?

J’ai été un peu déçu par le livre. Mais je suis très heureux du changement intervenu depuis : on voit bien que Rome veut éclaircir cette question du préservatif qui a semé la confusion. Le préservatif n’est pas le moyen pour résoudre ce problème de la santé. Il va contre la nature de l’acte de mariage car il empêche le fruit normal de cet acte. La famille est très importante. L’acte doit se faire dans le mariage. Il y a une discipline à respecter qui avait beaucoup de valeur autrefois, et qui aujourd’hui est dépréciée.

Sur la situation de la Fraternité vis-à-vis de Rome, sa réponse est non seulement encourageante, mais prend acte des progrès accomplis.

Le but de votre communauté est toujours d’intégrer l’Eglise catholique ?

Oui, on a toujours soutenu qu’on ne veut pas faire bande à part. On maintient qu’on est catholiques et qu’on le reste. Nous souhaitons que Rome nous reconnaisse comme de vrais évêques. D’ailleurs, on n’ose plus le mot schismatique à notre encontre. Alors si on n’est pas schismatiques, ni hérétiques, c’est qu’on est sacrément catholiques. D’ailleurs le pape dit qu’il y a seulement un problème d’ordre canonique. Il suffit d’un acte de Rome pour dire que c’est fini et nous rentrons dans l’Eglise. Ça viendra. Je suis très optimiste.

Sur le Concile Vatican II, Mgr Fellay dit ce que beaucoup de prélats commencent à dire également.

Nous demandons que les grandes ambiguïtés de Vatican II soient dissipées.

C’est-à-dire que le magistère de l’Église se prononce très clairement sur les aspects qui restent objets de controverses ou d’interprétations hétérodoxes. Encore une fois Mgr Fellay n’est plus le seul à tenir ce langage aujourd’hui. Le climat a changé, au moins chez certains cardinaux, théologiens romains et dans certaines communautés religieuses.

6 comments

  1. gérard fauche

    “Nous demandons que les grandes ambiguïtés de Vatican II soient dissipées”.
    Il ne s’agit pas d’erreurs, de contradictions avec le Magistère antérieur, d’hérésies, de scandales etc…
    Mgr Fellay réclame de la lumière et de la clarté. Rien à redire. C’est son droit. C’est le droit de chacun de nous.
    Réjouissons-nous de cette position de Mgr Fellay et prions pour le St-Père pour qu’il continue son travail d’explicitation, de juste herméneutique du Concile.
    Il y a de quoi être optimiste effectivement. Deo gratias !

  2. senex

    Qui peut lever les “ambiguités”d’une assemblée, sinon une autre assemblée siègeant en appel,voire en cassation.?..vite Vatican III.Ca passera ou ça cassera…toutes ces palinodies sont désolantes car dans peu de temps nous serons laminés par l’islam….Seul le “petit reste” survivra…Comme dans toute l’histoire sainte….Préparez vos catacombes…!

  3. Kris Vancauwenberghe

    Gérard, Mgr Fellay dit ce qu’il veut, ça n’engage que lui, d’autant moins qu’il n’est pas particulièrement réputé pour sa cohérence. Sans compter que les journalistes restituent rarement de façon exacte les propos des personnes qu’ils interviewent. Par conséquent, je ne vois pas quelle conclusion on pourrait tirer de ceci.

  4. Papilou de Normandie

    Enfin les choses avancent même lentement!Rome n’échappera pas à trancher concernant la liberté religieuse,l’oeucuménisme et les droits de l’homme!!!!Réaffirmer la doctrine catholique sur ces points et l’affaire est “terminé” pour la Gloire de Dieu,Salut des Ames et du monde!

  5. Jean Ferrand

    L’accord est en vue, comme je viens de le poster sur un autre site. J’ai de longue date promis aux traditionalistes, en particulier ceux de Nantes, que j’irai à la messe chez eux le dimanche dès que l’accord avec Rome sera promulgué. L’an prochain à Pâques ? Tenons-en, disais-je, le pari. Et surtout prions.

    Sancta Maria mater Dei; da nobis unitatem visibilem sanctae Ecclesiae. Amen.

  6. anne

    @Jean Ferrand
    Souvenez-vous que Mgr Perl, de la Commission Ecclesia Dei, a déjà écrit – en 2005 – que non seulement on pouvait aller aux messes de la Fraternité St Pie X, mais en outre qu’on pouvait y faire une obole.
    Ce qui autorise un peu plus de “hardiesse” de votre part…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *