Le pape souhaite le rapprochement avec Ecône

Download PDF

Selon l’AFP, le Saint-Père a redit son désir d’un rapprochement avec la Fraternité Saint-Pie X. Voici le texte de la dépêche qui n’est pas sans arrière-pensée et
rapprochements douteux. Mais le Pape démontre une fois de plus son courage et son souci de la vérité.

« Le pape Benoît XVI a exprimé vendredi le souhait d’un rapprochement avec les catholiques intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), dont fait
partie l’évêque négationniste Richard Williamson, à deux jours de sa visite à la synagogue de Rome.

Affirmant que l’unité des chrétiens est une des priorités de l’Eglise, le pape a dit qu’il “compte particulièrement sur l’engagement” de la Congrégation pour la
doctrine de la foi, gardienne de la tradition catholique dont il était le président avant d’être élu pape, pour “surmonter les problèmes doctrinaux qui empêchent de parvenir à la pleine communion
avec l’Eglise de la part de la Fraternité Saint Pie X”.

Benoît XVI s’adressait aux participants à l’assemblée plénière de la Congrégation pour la foi, héritière de la “Sainte inquisition”, présidée désormais par le
cardinal américain Joseph Levada.

La volonté du pape de parvenir à la “pleine communion” avec les intégristes de cette Fraternité, dont fait partie l’évêque négationniste Richard Williamson, risque
de susciter de nouvelles polémiques à deux jours de sa visite controversée à la synagogue de Rome dimanche.

Le pape avait levé en janvier 2009 l’excommunication de quatre prélats intégristes, dont l’évêque Williamson qui avait nié l’existence des chambres à gaz, dans un
documentaire diffusé par la télévision suédoise le 21 janvier 2009.

Benoît XVI avait expliqué par la suite qu’il ignorait les positions négationnistes de Mgr Williamson lorsqu’il avait signé la levée de l’excommunication au nom de
l’unité de l’Eglise.

Cette décision avait provoqué de vives tensions avec la communauté juive mais sa visite en Israël, au printemps dernier, avait apaisé la situation.

La décision de Benoît XVI à la mi-décembre dernier d’octroyer le statut de “vénérable” au pape Pie XII, accusé d’avoir gardé le silence face à la Shoah, a suscité
de nouveau la polémique avec les Juifs.

Les protestations de certaines communautés juives et de plusieurs rabbins a assombri la visite prévue dimanche de Benoît XVI à la synagogue, qui était programmée de
longue date. »