Mgr Brouwet au Plessis-Robinson

Download PDF

Selon notre bon confrère Maximilien Bernard, et son non moins excellent Perepiscopus (pour tout savoir sur les évêques de France avant même qu’ils le sachent
parfois eux-mêmes), « Monseigneur Nicolas Brouwet viendra célébrer dimanche prochain 7 février à 10h30 une messe selon la forme extraordinaire du rite romain en l’église
Saint-Jean-Baptiste du Plessis-Robinson. Cette messe sera l’occasion de rendre grâces pour ce qui a été fait au Plessis-Robinson pour l’application du Motu Proprio, et notamment la mise en place
d’une célébration hebdomadaire depuis septembre dernier. »

Cette information est diffusée à l’origine par La Lettre de Motu Proprio Ile-de-France (n° 27 du 3 février 2010), qui précise : « Sachons
exprimer par notre présence notre reconnaissance à Monseigneur Brouwet et à Monseigneur Daucourt, évêque de Nanterre, pour leur bienveillance et leur générosité ! »

On saluera l’exemplarité de cette démarche.

Je me suis amusé – c’est mon esprit doucement taquin – à vérifier si le site de la paroisse du Plessis-Robinson se trouvait dans les mêmes dispositions que les
catholiques soucieux de vivre leur foi et la liturgie de l’Église selon les dispositions du Motu proprio Summorum Pontificum. Je n’ai point trouver d’annonce de la venue de Mgr Brouwet.
Au passage, je salue quand même la paroisse qui veut vivre l’Année sacerdotale dignement et qui accueillera les reliques du saint curé d’Ars au mois de mars prochain. Mais je n’ai rien vu
concernant la venue de l’évêque auxiliaire de Nanterre, ce qui représente un événement, même si on connaît la sympathie de l’évêque en question pour la liturgie romaine traditionnelle.

Mais il est vrai que j’exagère un peu. J’ai quand même fini par trouver une mention de la forme extraordinaire, dans la rubrique des horaires de messe. Si l’heure
précise des messes dans la forme ordinaire est indiquée, en revanche, la forme extraordinaire ne bénéficie pas de ce renseignement quand même très utile (enfin, je ne sais pas pour vous, mais
pour moi c’est plus facile de connaître l’heure pour aller à la messe).


 


Image-1-copie-14.png


Oui, bien sûr, on peut charger le Pdf du calendrier des célébrations. Bingo : l’heure y est ! On y voit même que l’horaire varie (comme les célébrants),
mais aussi que le calendrier s’arrête à décembre 2009. Pas facile pour 2010.




Image-3-copie-3.png

Entre nous, ils sont vraiment courageux les catholiques du Plessis-Robinson. Et doués ! Ils savent jonglés avec les horaires, les prêtres et les calendriers
qui ne sont pas à jour. Je crois que je vais finir pour m’installer au Plessis-Robinson. Histoire de voir tout cela de plus près.