Moi dans la presse, je lis…

Download PDF

Dans les journaux, il n’y a pas à dire, le meilleur reste le… « Courrier des lecteurs. » Bon, d’accord, il n’a rien d’innocent. Il est trié, choisi, réparti
savamment, en fonction de…, pour laisser croire à… Mais, quand même !

Je ne voudrais pas reprendre l’antienne (facile et aujourd’hui plutôt dépassée) entre pays légal et pays réel, que les scribouillards à la solde de certains de nos
épiscopes pourraient utiliser en revenant sur l’accusation de maurrasisme, mais il y a un peu de cela quand même.

Prenons un exemple.

Dans La Croix du 20 janvier dernier (voir cette page et sur celle-là) Frédéric Mounier, correspondant à Rome de ce quotidien,  qui est au bureau dirigeant de l’épiscopat français ce qu’est Olivier Besancenot au NPA, un porte-parole, consacrait un très mauvais article aux
traditionalistes français. On lira en comparaison la réponse d’un représentant du groupe de demandeurs de l’application du Motu Proprio en la paroisse Notre-Dame de la bonne ville de Versailles.
Une parole claire, sans énervement, sans amalgame, sans sous-tendu politique, mais au contraire une vision spirituelle et une soif d’unité au-delà des diversités. Le plus parfait contre-exemple
de l’article de Frédéric Mounier. Vous ne me croyez pas. Voici donc le texte de ce courrier :

 

 

Image-2-copie-6.png