Mort d'un prêtre

Download PDF


J’apprends par l’incontournable Forum catholique la disparition du Père Morandi,
arrière-petit-neveu de Napoléon
III,
croisé quelques fois à Notre-Dame des armées du temps où il célébrait la messe dans ce lieu historique de la résistance en faveur de la messe
traditionnelle. Ses sermons étaient vigoureux, malgré son âge et il ne laissait rien passer. Le clergé desservant Notre-Dame des armées, petit à petit issu des rangs des signataires de la
Fraternité Saint-Pierre l’avait conduit à quitter cette chapelle pour rejoindre Notre-Dame d’Espérance desservie par la Fraternité Saint-Pie X. C’est pourquoi la messe d’inhumation aura lieu à
Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris et que le district de France a publié un communiqué officiel. On le trouvera intégralement sur la Porte latine.
En voici un extrait :

« Né le 24 août 1915, le Père Roger Morandi a fait sa profession religieuse chez la Société de Marie (dite des Marianistes) le 8 septembre 1934
et a été ordonné prêtre le 6 avril 1946. Toute sa vie il a œuvré pour la jeunesse.

À Versailles, il a particulièrement eu à cœur de développer le scoutisme et une chorale appréciée, les Petits chanteurs de Saint-Charles.

Aux heures où la crise faisait rage dans l’Église, il demeura fidèle à sa messe, à sa soutane et à la doctrine qu’on lui avait enseignée. Il fut de
nombreuses années durant vicaire à Notre-Dame-des-Armées auprès, notamment, du chanoine Porta. (…)

Ses obsèques auront lieu en l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, à Paris, le mardi 10 novembre à 10 H 30. 
»