Petit retour sur le rit dominicain

Download PDF

L’excellent site de la schola Sainte-Cécile de l’église Saint-Eugène de Paris nous apprend que ce dimanche la grand messe fut chantée  en plain chant dominicain, avec le Kyriale dominicain des dimanches mineurs. La raison d’un tel changement dans cette paroisse bien connue ? Tout simplement parce qu’une première messe était célébrée en rit dominicain par le R.P. Ambroise-Marie Pellaumail, de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier et ancien grand clerc de la paroisse Saint-Eugène.

Célébré au sein de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier et par quelques dominicains français, le rit dominicain connaît un regain de ferveur au sein de l’Ordre des frères prêcheurs depuis la promulgation du motu proprio Summorum Pontificum, particulièrement aux Etats-Unis, qui se montre décidément plus réceptif aux décisions du Pape et notamment à tout ce qui concerne la messe selon la forme extraordinaire.

On trouvera ICI le Graduale de 1950 dans le rite dominicain et ICI l’ordinaire de la messe.

Pour ceux qui lisent l’anglais, je ne peux que recommander l’excellent site du frère Augustine Thompson, qui depuis les Etats-Unis travaille à fournir des ressources sur ce rit.

Enfin, on trouvera ci-dessous une vidéo de la célébration d’une messe solennelle de Requiem (extrait) célébrée dans ce rit.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *