Un séminaire américain intègre la messe en forme extraordinaire dans sa formation et dans ses célébrations.

Download PDF

La messe célébrée au séminaire le 2 octobre dernier

Nouveau pas dans l’implantation durable de la messe en forme traditionnelle. Aux États-Unis, le Holy Apostles Seminary de Cromwell (C.T.) a décidé d’appliquer en ses murs le Motu Proprio Summorum Pontificum. Désormais donc, grâce à l’aide des Chanoines réguliers de Saint-Jean de Kenty, une petite congrégation américaine, la messe selon la forme extraordinaire, sera célébrée dans ce séminaire trois fois par semaine.

Le Holy Apostles Seminary de Cromwell proposait déjà la messe selon le missel de 1962, mais de façon irrégulière. Désormais, celle-ci s’installe sur une base plus régulière. De plus, les Chanoines sont chargés de former les diacres du séminaire en ce qui concerne la compréhension des rubriques et la célébration de l’usus antiquior. Aux autres séminaristes, ils apprendront à servir cette messe et a acquérir une formation en chant grégorien.

La première messe a été célébrée le 2 octobre dernier pour la fête des Anges gardiens. On ne peut que souhaiter évidemment que d’autres séminaires, notamment français, prennent à leur compte cette application du Motu Proprio Summorum Pontificum.

La chapelle du séminaire

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *