Les servants de messe formés aux deux formes du rite romain

Download PDF

Le diocèse de Fréjus-Toulon est toujours à la pointe de la réception du Motu Proprio Summorum Pontificum.  L’officiel du diocèse de Toulon du mois de mars publie la nomination d’un prêtre chargé des servants de messe en y précisant bien que sa fonction concerne les deux formes du rite romain.

L’Évêque de Fréjus-Toulon confie au Père Carlos Javier Hamel Lopez, membre de la Fraternité Saint-Joseph Gardien et avec l’accord du Modérateur, la responsabilité des servants de messe pour le diocèse de Fréjus-Toulon. Le Père Carlos Javier Hamel Lopez aura pour mission, notamment :

1. De veiller à la bonne formation des servants d’autel en matière liturgique sous les deux formes du rite romain : progression des servants aussi bien théorique que pratique avec des étapes à franchir en fonction de leur âge et/ou de leurs compétences (céroféraire, acolyte, thuriféraire, aspirant cérémoniaire, cérémoniaire, grand clerc, par exemple) ;

2. De coordonner les initiatives locales afin de favoriser une certaine unité ;

3. D’organiser des rassemblements de servants de messe au niveau diocésain.

Donnée à Toulon, en trois exemplaires originaux, le 2 février 2013, en la fête de la Présentation du Seigneur.

+ Dominicus Rey, Episcopus Forojuliensis ac Tolonensis

À Toulon, le Motu Proprio est rentré paisiblement dans les usages… Ce diocèse compte à lui seul : 11 lieux de messes dominicales dans la forme extraordinaire dont 10 sont hebdomadaires. Si on applique à la France le ratio nombre de messes ramené à la population du Var, il faudrait 725 lieux de messes Motu Proprio soit 3,3 fois plus qu’actuellement !

3 comments

  1. theofrede

    où est le problème ?
    quand j’étais servant de messe, habitant Lyon et élève des jésuites, je servais indifféremment la messe dans le rite lyonnais et dans le rite romain; les différences étaient certainement plus grandes que dans les deux formes du rite romain actuel
    question : le rite lyonnais a-t-il été abrogé régulièrement ?

  2. Capucine

    Un grand merci à Monseigneur Dominique REY , Evêque de
    Fréjus-Toulon qui applique, comme il se doit, le Motus Proprio Summorum Pontificum …..

    Que penser de la formation des servants de messe : mais c’est remarquable !… c’est ainsi que cela se passe dans
    notre paroisse . Le nombre de servants de messe approche
    la vingtaine. Nous avons également des jeunes filles et fillette “servantes de liturgie” magnifiques avec leurs capes
    blanches.
    Je me permets de signaler que l’on voit dans certaines paroisses des filles et même des grandes jeunes filles servir le prêtre à l’autel…Mais ce n’est pas leur place !!! Leur place est dans le service liturgique, dans l’accueil des fidèles ; leur mission est très importante et très appréciée
    par tous….
    Je ne pense pas que cette pratique soit …autorisée.
    j’aimerais être informée sur cette pratique…

    Encore un grand merci à Monseigneur REY . Qu’il soit assuré de mes ferventes prières “à Jésus par Marie”

  3. Pingback: Ejemplar: Formación de acólitos en ambas formas del rito tomano | Una Voce Cordoba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *