Messe supprimée à Notre-Dame : précisions !

Download PDF

Notre brève de dimanche dernier annonçant que la paroisse Saint-Eugène/Sainte-Cécile de Paris avait pris la décision d’annuler la Messe en « forme extraordinaire » qui devait être célébrée pour ses paroissiens demain mercredi en la cathédrale Notre-Dame a suscité bien des commentaires hasardeux. Il s’agit, en effet, d’un report de la célébration qui sera offerte plus tard ce printemps dans cette même cathédrale, le clergé de cette paroisse parisienne ayant estimé, à juste titre, que l’urgence était de ne rien faire qui puisse détourner ses fidèles de la manifestation de protestation contre la loi révisionniste dénaturant le mariage, qui viendra en seconde lecture à la Chambre des députés ce soir là, ce qui est tout sauf critiquable.

7 comments

  1. Bastiano

    Bonjour , permettez moi de dire que le clergé se fourvoie quand il pense que l’urgence est plutôt de descendre dans la rue pour manifester, que d’assister à une messe afin de demander le secours du ciel !
    De tout temps lors de batailles contre le pouvoir obscur , l’action était accompagnée par la Prière , et en l’occurrence la messe est la plus grande des prières pour obtenir les grâces nécessaires ..la reporter ne sert à rien , le combat étant pour ce jour là, force est de constater que l’on croit plus en l’homme qu’en Dieu pour décider une telle aberration!
    Fraternellement
    Bastiano

  2. En reponse au commentaire précédent : 1) la fontaine à écrit une fable intitulée Le Meunier, son fils et l’âne. J’en conseille vivement la lecture à l’auteur du précédent commentaire. En effet, sucette Messe n’avait pas été déplacée, il se serait trouvé une multitude de mécontents sans aucun doute. Cela, c’est pour le côté humain. 2) voyons maintenant, voyons le côté divin : nous, pauvres humains, nous comptons le temps, le mérite instantané d’une bonne action ainsi que la sanction méritée suite à une mauvaise. Mais il n’enńest pas ainsi pour Dieu : Il sait précisément dès maintenant les mérites qu’Il accordera et a qui précisément, que cette Messe soit célébrée ce mercredi ou dans quinze jours. Cette notion de calendrier nous est familière, et même nous en avons besoin. Pas Lui. En conclusion, que cette Messe soit déplacée n’a donc aucun inconvénient bien au contraire : ceux qui avaient prévu de pouvoir assister à la Messe sont donc disponibles et pourront donc assister à la manif (et même profiter de la manif pour ’embarquer des gens à la prochaine Messe) !!!!!!!!!! Luoner

    • Bastiano

      Comme quoi il y a tout un monde qui sépare le monde des fables de celui de la réalité efficace, excusez ma préférence pour l’histoire de la Mule s’agenouillant devant le Saint Sacrement ,à l’initiative de Saint Antoine de Padoue…

      A chacun ses lectures même si je n’aime pas le mot “efficace”; Méconnaître à ce point les mérites d’une messe pour appuyer une action sur le terrain frise l’ignorance spirituelle…

      je conseille à l’auteur de cesser de croire aux fables , nous sommes encore une fois dans une réalité eschatologique,et au second, de lui dire que la messe demande son temps et à travers elle , Dieu nous dit , venez à moi …( pas dans 15 jours mais quand le besoin se fait sentir..!) Elle appuie les actions dans le présent …et dans le futur également ,

      Que cela ne vous dérange pas qu’une messe soit déplacée pour satisfaire l’humain, au lieu de la maintenir pour l’aider dans sa quête de justice , vous appartient .

      Il fallait faire ceci sans oublier Cela …voila tout.

      Bastiano

  3. Théofrède

    Bastiano ferait bien de remettre les pieds sur terre; la manifestation contre le projet de loi Taubira s’inscrit dans le temps, pas la messe; à quoi aurait servi une manifestation faite à un autre moment ?

  4. AUBERT Roger

    Défendre ses droits, c’est empêcher l’autre de tomber !
    Le droit de prier, le droit d’aimer , le droit de réparer, nul ne peut les supprimer. La liberté est inaliénable, même chargés de fers, on reste libre si l’on veut !
    Si l’assistance à une messe est impossible à un moment ou certains jours, ou quand on est âgé, malade, impotent, est-ce important ?
    Prendre le plus grand soin à bien définir ses intentions !!!!!

  5. Bastiano

    Défendre ses droits n’a jamais empêché de penser à son devoir envers Dieu non plus , le devoir de prier , d’aimer , de réparer , de demander , d’offrir , chargé de fer on reste libre qu’en Dieu.
    A défaut de prendre soin pour définir ses intentions , il faut agir avec une conscience éclairée ,
    Ne pas mélanger ce qui est de notre ressort et ne l’est pas en l’occurrence pour les empêchements qui ne dépendent pas de nous, là en l’occurrence,il s’agit depuis le début donc , apparemment , selon tous les commentaires au mien qu’il y ait consensus pour relativiser l’importance de la messe comme moyen d’aider l’action sur le terrain …changement de priorité qui reste pour moi incompréhensible .
    Et surtout mettre la charrue avant les bœufs, l’Abbe de Touarn , j’ai vu lui a très bien compris dans une information qu’il a mise, que la ” résistance commence à genoux ” ce qui me rassure quant aux intentions dont vous devriez prendre exemple afin d’avoir l’agir juste, d’ailleurs voyez vous même:

    http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2017eea535718970d-pi

    Bastiano qui se retire de cette conversation tout étant dit pour ma part .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *