Mgr Haas célèbrera la Messe chrismale traditionnelle

Download PDF

C’est une très encourageante information que l’on découvre sur le site de la Confraternité Saint-Pierre (merci à M. J. pour ce signalement). Je vous la laisse découvrir…

IMGP7087Nouvelle intéressante et importante pour les fidèles attachés à la forme extraordinaire: dans quelques jours, Mgr Wolfgang Haas, archevêque du diocèse de Vaduz, célèbrera la Messe chrismale en présence de son clergé dans cette forme extraordinaire.

Cette longue et impressionnante cérémonie (douze prêtres en chasuble, sept diacres et sept sous-diacres revêtus des ornements sacrés participent à la consécration des saintes huiles) accomplie dans la forme extraordinaire est un évènement significatif.

Mgr Haas est sans aucun doute le premier évêque diocésain dans le monde à faire ainsi depuis probablement plus de quarante ans (hormis le cas du diocèse de Campos dans les années 70 au Brésil). Les séminaristes du Séminaire Saint-Pierre [Wigratzbad] se rendront à Vaduz le Jeudi Saint pour assurer le service de l’autel. Notre Supérieur général [abbé John Berg] sera également présent.

4 comments

  1. Luc Warnotte

    Vous dites que “Les séminaristes du Séminaire Saint-Pierre [Wigratzbad] se rendront à Vaduz le Jeudi Saint pour assurer le service de l’autel”. Dommage, puisque la messe chrismale exprime justement la communion de l’évêque avec ses curés. C’est l’expression la plus haute de la communauté que forme l’évêque, comme chef de l’Eglise locale, avec son presbyterium. Que l’évêque soit assisté à l’autel ce jour-là par des prêtres “importés” depuis un autre diocèse, volà qui retire la majeure partie de son sens à la messe chrismale. Entendez-nous bien, il n’y a rien à redire au fait que Mgr Haas soit liturgiquement entouré de clercs de la FSSP mais la messe chrismale est le moment par excellence où ce rôle doit être assumé par ses prêtres diocésains. On en malheureusement en plein contresens.

  2. Patrick Gourand

    Réponse à Luc : Vous dites que la messe chrismale symbolise l’unité de l’évêque avec son clergé, et vous avez tout à fait raison. Puisque l’évêque entend célébrer cette messe selon l’usus antiquior, on comprend très bien qu’il fasse appel à des séminaristes ” classiques” qui sont formés et connaissent les rites anciens. Il s’agit pour eux ( séminaristes donc non prêtres ) du service liturgique. Pour autant l’évêque sera entouré de “ses” prêtres, pour l’occasion, précisons-le, en con-célébration cérémonielle ( et non sacrificielle ). Simple précision sans aucune polémique. In eodem XHO

  3. Ludovic

    Réponse à Luc : la direction de la cérémonie a été assurée par la Fraternité Saint-Pierre, qui a également fourni une partie des prêtres, diacres et sous-diacres nécessaires, qui connaissent un peu mieux (:-) la liturgie traditionnelle et qui pouvaient ainsi guider les autres : 8 sur 31. Le reste était des prêtres de Mgr Haas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *