Les missions des Missionnaires de la Miséricorde Divine à Anne de Guigné

Download PDF

Fondés il y a 12 ans, les Missionnaires de la Miséricorde Divine sont présents dans le diocèse de Fréjus-Toulon (à Toulon et Draguignan) et dans le diocèse de Marseille (à Marseille). En plus de ses missions paroissiales, ils exercent différentes autres missions :

Les Missionnaires auprès des enfants d’Anne de Guigné

Les missionnaires ont des charges dans les écoles, une demi-journée par semaine, l’abbé Florent Molin accompagné de Frère Guillaume, est présent à l’école Anne de Guigné. Il y assure l’aumônerie.
L’école catholique hors contrat est desservie par la communauté. Les missionnaires mènent une présence spirituelle régulière auprès des élèves de tous les niveaux.

UN MODÈLE DE SAINTETÉ
L’établissement a pris le nom d’une jeune fille du début du XXe siècle née dans une «  famille profondément chrétienne  ».
Jeune enfant facilement violente et jalouse, difficilement soumise et plutôt dominatrice, Anne change radicalement après la mort de son père tombé sur le front en 1915. Dès lors, elle acquit une maîtrise de son comportement et devint douce et paisible. Effacée et modeste, elle est toute à ses devoirs et à ses jeux. «  Le secret de sa montée spirituelle : prière et volonté  », expliquait son institutrice. 
Ses contemporains furent étonnés de son humilité, de sa douceur, de son obéissance, de son amour du sacrifice et de sa permanente charité. Sa pureté était rayonnante et sa bonté sans limites.
Elle meurt très jeune, le 14 janvier 1922, en odeur de sainteté. Patronne de l’école, cette jeune fille se veut être un modèle pour tous les élèves instruis dans cet établissement.

SOIXANTE-TROIS ÉLÈVES
L’école Anne-de-Guigné, fondée en 2004 grâce à la motivation de familles catholiques, permet aujourd’hui à soixante-trois élèves de bénéficier d’enseignements dispensés de la moyenne section de maternelle jusqu’au CM2. Cinq institutrices travaillent chaque jour à leur transmettre les bases du savoir pour leur avenir. L’école s’apprête à s’agrandir puisqu’une petite section ouvrira à partir du mois de septembre.

La présence hebdomadaire des missionnaires de la Miséricorde divine permet aux élèves d’Anne-de-Guigné de bénéficier d’une demi-heure d’adoration du Saint-Sacrement et de confessions. La messe y est célébrée une fois par mois et le catéchisme dispensé dans toutes les classes.
Dans la joie et la bonne humeur, les enfants ont parfois l’occasion de jouer au ballon avec l’aumônier et le frère missionnaire. La demi-journée de présence à l’école est aussi l’occasion pour les missionnaires de discuter durant le déjeuner avec les maîtresses des élèves et de l’établissement.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *