Prises de soutanes dans les Séminaires de la Fraternité Saint-Pie X

Download PDF

Le 2 février ont lieu différentes cérémonies de prises de soutanes dans les Séminaires de la Fraternité Saint-Pie X (38 en tout).

  • Au Séminaire Saint Curé d’Ars de Flavigny (France) : 14 séminaristes ont pris la soutane (12 Français, 1 Anglas et 1 Suisse)
  • Au Séminaire Saint-Thomas d’Aquin de Dullyn (USA) : 17 séminaristes ont pris la soutane (14 Américains, 1 Dominicain, 1 Mexicain et 1 Canadien)
  • Au Séminaire du Sacré-Coeur de Jésus de Zaitkofen (Allemagne) : 7 séminaristes ont pris la soutane.

flavigny170202_001La Porte Latine

7 comments

  1. Anne-Marie

    Remercions le Seigneur. Prions pour tous nos prêtres et séminaristes.L’Eglise est toujours vivante. Continuons à pratiquer la vertu d’espérance.

  2. Théofrède

    pourquoi cette sacralisation de la soutane qui, pendant des siècles, n’était que l’un des vêtements possibles pour un clerc, avant de leur être pratiquement imposée par Napoléon dans un texte que l’Eglise n’a jamais accepté ?

  3. don quijote

    parce que normalement selon l’Eglise catholique de France le costume d’un prêtre est normalement la soutane ou le clergyman mais surement pas le jean et le col roulé . Et comme dirait le Père Zanoti Zorkine, la soutane c’est mon bleu de travail, on aimerait entendre cela de la bouche de nos évêques et de tous les prêtres au moins les gens sauraient à qui se confier. Après tout il s’agit d’un uniforme

    • Théofrède

      d’où vient cette norme ?
      sur les tableaux d’avant la Révolution, on voit des clercs séculiers habillés avec d’autres vêtements que la soutane, et ils ne sont pas non plus en jeans et col roulé
      Napoléon, dans les Articles Organiques, qui n’ont jamais été acceptés par l’Eglise, donne aux prêtres le choix entre la soutane et l’habit à la française; lui aussi aimait les uniformes
      la soutane est tellement une norme qu’on connait une photo du pape Léon XIII en costume “bourgeois”

  4. Avec le nombre d’ordinations annoncé chaque année, les prêtres de la FSSPX devraient être plus de 1000, or ils ne sont que 600 depuis dix ans. Il faut croire qu’un bon nombre d’entre eux rejoignent discrètement l’Eglise Catholique.

    • sygiranus

      Statistiquement, on sait que dans tout séminaire digne de ce nom, sur 50 entrées seules 25 seront ordonnées en finale. Avec les décès inévitables, les sorties plus ou moins fracassantes provoquées par la complexité des temps, 600 forme un noyau appréciable et de plus en plus solide. Prion pour eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *