Question : quel développement organique ?

Download PDF

Résumant très vite l’entretien du cardinal Canizares
accordé au vaticaniste Rodari, je posais ce matin la question du développement organique de la liturgie. Au regard des réactions très intéressantes reçues au sujet de l’Épiphanie, je souhaite
poser les questions suivantes :


1°) qu’est-ce qu’un développement organique exactement ?

2°) entre le missel romain dans son dernier état de 1962 et celui qui démarre en 1969, y a-t-il exactement « développement organique »,
« rupture », ou sommes-nous dans une situation autre (inédite par exemple ?) ?

3°) si jamais il y a rupture, quel est l’état exact du nouveau missel ?

4°) s’il y a continuité, alors pourquoi permettre à nouveau l’ancien missel ?


Merci de vos réponses (à envoyer à christophe.stplacide@free.fr)