L’émission par laquelle le scandale arrive

Download PDF

C’est le titre d’un article de l’abbé Guillaume de Tanoüarn consacré à l’émission de Pujudas, Les Infiltrés, et qui vise à démontrer à travers le travail d’une «
taupe » que catholiques traditionalistes = racistes = antisémites = nazis. Publié sur le blog de Monde et Vie, cet article ne se contente pas de dénoncer les pratiques et les mœurs d’un travail journalistique qui équivaut à celui d’un auxiliaire de la Stasi. Il
aborde le sujet par le haut. En voici la conclusion :


« L’émission Les infiltrés qui passe le 27 avril prochain sur France 2 aura au moins cet intérêt de
stigmatiser ceux qui, dans une sorte de jeunisme éperdu et perdant d’avance, ont préféré leur romantisme personnel à la foi dans son intégrité et sa virginité, cette foi qui, seule, nous rattache
au Christ..

Il faut en finir avec les amalgames et avec tous ceux qui peuvent y prêter le flanc. Que le monde nous attaque ? C’est au programme depuis le commencement : « Le
monde vous hait, nous dit Notre Seigneur en saint Jean. Si vous étiez du monde, le monde ne vous haïrait pas, mais vous n’êtes pas du monde et c’est pourquoi le monde vous hait ». Ovide, le
chantre de l’art d’aimer, avait aussi une petite phrase terrible, réutilisée par saint Augustin : « La vérité engendre la haine ».

Si le spectacle de la haine que donne aujourd’hui les ennemis du nom chrétien est fondé sur la détestation du Christ-vérité, il n’y a rien là ni pour nous étonner
ni pour nous impressionner. Nous faisons face, avec les armes paradoxales du chrétiens, qui sont la douceur et l’humilité et nous savons que la vérité « passera » toujours au dessus de la haine.
Mais si tel ou tel met en avant de mauvaises raisons auxquelles la haine publique s’alimente et prend vigueur, il est coupable de dénaturer le Christ, et ce n’est pas une petite culpabilité.
»