Quand les instituts E.D. publient

Download PDF

Le même jour, je reçois La Pastorale, bulletin de liaison des amis de l’Institut du Bon-Pasteur et la Lettre aux amis et bienfaiteurs du district français de la Fraternité Saint-Pierre.

La Pastorale reprend donc sa parution après une interruption d’un an consécutive, explique l’abbé Laguérie,  à l’accident survenu à l’abbé Berche ainsi qu’aux difficultés physiques de l’abbé de Saint-Rémy. Depuis la fondation du Bon-Pasteur 14 prêtres ont été ordonnés et trois prêtres ont rejoint l’Institut, portant le nombre total à 25. Il n’y aura qu’un seul prêtre ordonné cette année, mais normalement quatre l’an prochain, tous intégralement formés au sein de l’IBP. L’abbé Laguérie nous apprend aussi que l’archevêque de Bogota a érigé canoniquement la maison de l’IBP dans son diocèse. La célébration de deux messes « Motu proprio » ont été confiées à l’IBP dans le diocèse de Chartres. Malgré ces bonnes nouvelles, le supérieur de l’IBP s’interroge sur les raisons sectaires qui ont fait échouer ses quatre tentatives d’achat d’un séminaire en France. La Pastorale donne aussi des nouvelles du séminaire de Courtalain, de l’Angelus et de Saint-Éloi.

La Pastorale, 9 rue Franquet 75015 Paris.

De son côté, l’abbé Ribeton de la Fraternité Saint-Pierre insiste sur la romanité de la FSSP alors qu’un reportage de la Lettre aux amis et bienfaiteurs donne un aperçu de la visite de Mgr Léonard auprès des prêtres de la Fraternité Saint-Pierre au Benelux. Autre aperçu : celui proposé sur la Trintié des Pélerins, la paroisse romaine de la FSSP ainsi que sur l’Institut Croix-des-vents Saint-Joseph, une école dont s’occupent les prêtres de la Fraternité. Celle-ci propose désormais le site Salve Regina comme un site de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *