Une Messe vraiment “extraordinaire” en Virginie

Download PDF

 

Philip Gerard Johnson est séminariste pour le diocèse de Raleigh (Caroline du Nord). Cet ancien officier de la Navy, a abandonné en 2008, après trois années de service, la Marine, ayant été diagnostiqué atteint d’un cancer du cerveau inopérable. Malgré cette grave maladie, il a répondu à l’appel du Seigneur et est entré au séminaire. Il tient la chronique de son aventure humaine et spirituelle dans un blogue particulièrement touchant et pein d’espérance : In Caritate Non Ficta. Il a été admis au ministère de “lecteur” par son évêque, Mgr Michael F. Burbidge, le 2 août dernier.

Il vient de publier sur son blogue, le 16 novembre, une série de photos vraiment “extraordinaires” qui ont été prises le 12 précédent. Il s’agit d’une Messe qui a été célébrée ce jour-là en la paroisse St. Benedict de Chesapeake (Virginie), un apostolat de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) aux États-Unis. L’évêque de Richmond (Virginie), Mgr DiLorenzo, avait donné l’autorisation de célébrer une Messe votive du Saint-Esprit pour le Veterans Day (journée des anciens combattants, observée aux États-Unis le 11 novembre, jour de l’armistice de 1918) et pour le 101ème anniversaire du Benedictine College Preparatory (école catholique préparatoire pour la Navy) de Richmond.

La Messe solennelle a été célébrée dans la forme extraordinaire par l’abbé Kevin Kusick, prêtre de l’archidiocèse de Washington D.C. et chapelain de réserve de la Navy, assisté comme diacre de l’abbé Neal Nichols (FSSP), ancien du Benedictine College Preparatory, et comme sous diacre de notre séminariste Philip Gerard Johnson. Voici quelques photos “extraordinaires” de cette magnifique cérémonie…

La garde d’honneur des cadets de la Benedictine College Preparatory entre dans l’église

Présentation des couleurs

La garde d’honneur fait une voûte d’acier pour honorer et protéger la procession d’entrée du célébrant et de ses assistants

Des cadets priants et attentifs

La garde d’honneur sabre au clair pour saluer le Seigneur présent dans la Sainte Hostie consacrée

Photo de groupe après la Messe (notre séminariste est à droite de la photo)

 

10 comments

  1. Denis Lussier

    Une Messe vraiment “extraordinaire” en Virginie

    19/11/2012

    J’imagine tellement le Christ et l’apôtre Jean paradant l’épée à la main et vantant l’amour de Dieu et du prochain ! « Aimez même vos ennemis » qu’il disait.
    Hypocrites !!

  2. Denis Lussier

    L’Église et l’Etat : la loi première de la Loi du Christ. Pourquoi prier pour un monde nouveau où les armes seraient détruits quand tu peu avoir CE monde guerrier tout de suite.
    (Luc 4:5-7) 5 Il le fit alors monter et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre habitée ; 6 et le Diable lui dit : “ Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de [ces royaumes], parce qu’il m’a été livré, et je le donne à qui je veux. 7 Toi donc, si tu fais un acte d’adoration devant moi, cela sera tout à toi. ”
    D’après ces photos, Il aurait donc accepté!!
    Que Vive éternellement ce SAINT monde sanguinaire!!

  3. chamois

    “Les hommes batailleront et Dieu donnera la victoire” voilà ce que Sainte Jeanne d’Arc a dit, elle qui a été guerrière mais n’a jamais tué une homme, pour cela, même si elle avait une épée, elle portait le plus souvent le Drapeau pour encourager les hommes à la suivre. La guerre c’est d’abord marcher à l’ennemi pour défendre les autres.

  4. Denis Lussier

    2012-11-19 17:53:18
    (2 Corinthiens 10:3, 4) […] Car, bien que nous marchions dans la chair, nous ne faisons pas la guerre selon [ce que nous sommes dans la] chair. 4 Car les armes de notre guerre ne sont pas charnelles, […]
    *** rs p. 264 § 3 Neutralité ***
    Mat. 26:52: “Jésus lui dit: ‘Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée.’” (Y aurait-il eu meilleure cause que celle qui aurait consisté à défendre le Fils de Dieu? Or Jésus a montré dans cette situation que ses disciples ne devaient pas combattre avec des armes littérales.)

      • M. Daniel Hamiche
        Vous écrivez que: “Heureusement que l’évêque de Richmond (Virginie) a un peu plus de doctrine que vous…”

        La question est: sa doctrine est-elle conforme à celle du Christ?

        Imaginez l’apôtre Pierre tirant l’épée contre Paul parce qu’il est un Romain envahisseur…

        Et encore ceci: ” (1 Jean 3:11, 12) […] Car voici le message que vous avez entendu dès [le] commencement : que nous nous aimions les uns les autres ; 12 non pas comme Caïn, qui venait du méchant et qui a tué son frère. Et pourquoi l’a-t-il tué ? Parce que ses œuvres étaient mauvaises, […]

        Donc, pour un chrétien, Caïn n’est pas un exemple à suivre. Faut pas une grosse doctrine pour comprendre cela M. Daniel Hamiche

  5. Cela me rappelle le temps où le Cardinal Villeneuve de Québec paradait dans les rues de Québec sur les chars d’assault de l’armée canadienne au nom de Jésus,alors que ses zouailles de 18 à 45 ans se cachaient dans les bois pour échapper à la conscription qu’on avait promis aux Québecois de ne point avoir. Est-ce que l’objection de conscience contre la guerre existe encore dans l,Église “dite“catholique. Alors qu’on nous foute donc la paix avec ces exemples d’exaltation guerre avec religion. C.cilien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *