Kenneth Howell : le diocèse de Peoria réagit

Download PDF

 

C’est décidément là une “affaire” dont on ne dira jamais assez qu’elle doit une très grande partie de sa notoriété à
l’alerte donnée par quelques blogues et sites catholiques. Cela montre que la présence active des catholiques orthodoxes sur l’Internet est, bien sûr, nécessaire, mais souvent suffisante pour
faire bouger les choses dans le bon sens. Il faut le noter mais aussi aider financièrement les blogues et sites catholiques qui, comme le mien et tous ceux qui sont déjà regroupés sur le portail
Riposte Catholique mènent ce bon combat (voyez comment aider Riposte Catholique dans la colonne de droite).
Hier, Monseigneur Gregory K. Ketcham, directeur et premier aumônier du St. John’s Catholic Newman Center (SJCNC) près l’Université de l’Illinois, a fait paraître une déclaration sur l’“affaire” du professeur Kenneth Howell (voir ici), après la publication, la veille, d’une
déclaration de Patricia M. Gibson, chancelier du diocèse de Peoria (Illinois). Voici la traduction de la déclaration de Monseigneur Ketcham, adressée aux amis du
SJCNC.

  • « Beaucoup d’entre vous ont demandé des informations sur la navrante information du supposé renvoi par
    l’Université de l’Illinois du professeur que nous salarions pour donner un cours sur le catholicisme qui vaut unité de valeur pour l’Université. Le diocèse de Peoria a estimé
    qu’il ne serait pas responsable de réagir trop vite en faisant une déclaration publique avant d’offrir à l’Université de l’Illinois la possibilité de s’entretenir avec nous. Ce
    n’est que le 10 juillet que nous avons eu enfin un signe de l’Université, et le diocèse aura un entretien avec l’Université au début de la semaine prochaine. Le SJCNC et le
    diocèse de Peoria affirment avec force toutes les vérités de la foi catholique ! Le Dr. Ken Howell a été dès l’origine salarié par le SJCNC pour donner des
    cours sur le catholicisme à l’Université, cours entrant dans ses unités de valeur, et nous continuerons à faire pression pour qu’il continue à les donner et pour la cause du catholicisme sur le
    campus (…) Merci de prier pour la réussite des entretiens entre le diocèse et l’Université de l’Illinois. »

Voilà qui est fort rassurant, car j’étais, je l’avoue, un peu étonné de l’absence de réaction du SJCNC
et du diocèse devant un tel scandale.