Rectificatif : à propos de la conversion au catholicisme de Newt Gingrich

Download PDF

Bon, ce n’est pas la fin du monde… mais j’ai quand même commis une erreur dans mon article
du 3 avril dernier, en incluant Newt Gingrich au nombre des 150 000 adultes américains qui recevront le baptême catholique ou seront reçus dans la communion de l’Église. En effet,
Gingrich est déjà catholique. Je l’ai appris par un commentaire paru sur un blogue américain signalant la prestation de Gingrich dans l’émission Fox News Sunday de
Chris Wallace, diffusée hier (dimanche 5 avril), dans laquelle l’ancien baptiste – qui est tout sauf disert sur sa vie privée – explique la forte impression que lui a faite la visite
apostolique de Benoît XVI aux États-Unis en avril derni


er. Sans doute, sa troisième (!) femme, Callista Bisek, qui est catholique, a-t-elle aussi eu une influence sur sa
conversion. Il précise dans son entretien que depuis dix ans, lui et son épouse se comportent conformément à la loi de l’Église et qu’il peut recevoir la Sainte Eucharistie. Cette dernière
précision montre qu’il était donc dans la pleine communion catholique dimanche dernier. En fait, Gingrich a été reçu dans la communion catholique (et a été confirmé) le dimanche précédent
(29 mars), en soirée à la St. Joseph’s Catholic Church (photo) qui se trouve sur Capitol Hill à Washington. Plusieurs amis et
personnalités étaient présentes à cette cérémonie, d
ont l’ancien archevêque de Washington, le
cardinal Theodore McCarrick.
Voilà qui réparera mon erreur…

1 comment

  1. Christine

    En sait-on un peu plus, Daniel Hamiche, sur ce troisième mariage qui semble régularisé ?
    Non que je mette en doute la sincérité de la conversion de ce monsieur…, mais par les temps qui courent, on peut s’interroger sur d’étranges responsabilités éventuelles prises en amont…