Une dissidente interdite de parole dans le diocèse de Scranton

Download PDF

sheehan-shirt

Égérie pacifiste bien connue aux États-Unis, Cindy Sheehan a quelques raisons personnelles d’être opposée aux
aventures militaires de son pays en Afghanistan ou en Irak : son fils, Casey, un soldat, a perdu la vie à Bagdad en 2004 à l’âge de 24 ans. Mais Cindy Sheehan, qui se dit «
catholique en rupture »
, est aussi violemment hostile aux positions de l’Église catholique sur le respect de la vie et le mariage : elle est pour le mariage entre personnes du même sexe et
appelle sur son blogue à contre-manifester lors des March for Life de Washington.
À l’invitation de Pax Christi, Cindy Sheehan devait s’exprimer en l’église St. John the Evangelist de Scranton (Pennsylvanie) le 9 avril prochain sur le thème « Paix et
Militantisme ».
Les responsables du diocèse, le cardinal Justin Rigali, archevêque de Philadelphie, et administrateur diocésain de Scranton, et l’évêque nommé, Joseph C. Bambera, ont fait savoir
par un communiqué « qu’ils n’avaient pas donné l’autorisation d’utiliser un établissement
diocésain ou paroissial pour recevoir cet orateur. Bien que Mme Sheehan soit bien connue pour sa position anti-guerre envers les conflits en Afghanistan et en Irak, elle soutient également
des positions qui sont opposées à l’enseignement de l’Église sur les questions de vie et de mariage. En conséquence, sa venue à St. John a été annulée et elle ne sera pas autorisée à
parler dans aucun autre établissement diocésain ou paroissial. »