Boston College : un nouveau scandale

Download PDF
Personne, que ce soit un lecteur régulier ou occasionnel de ce blogue, n’est obligé d’accepter pour “argent comptant” ce que j’y consigne.
J’écrivais hier (americatho.over-blog.com/article-10361665.html) que le Boston
College
était « tout sauf un foyer d’orthodoxie catholique ». Je sais un peu de quoi je parle. Le Boston College fut un des foyers – soi-disant “catholique” – d’où
partirent les fatwas d’exécration contre le chef d’œuvre de Mel Gibson, La Passion du Christ. Et l’on sait que je suis assez sensible sur cette question… En
voici une nouvelle preuve.

Nos frères et amis de la Cardinal Newman Society (CNS) ont, à juste titre, dénoncé 12 nouveaux scandales de commencement
speaches
prononcés dans des établissements catholiques par des personnalités dont les positions publiques s’opposent à l’enseignement de l’Église. La CNS en a toutefois
oublié un…

Pour la prochaine cérémonie de remise des diplômes, le Boston College a invité comme commencement speaker « l’un des plus éminents diplômés
de la Faculté de Droit du Boston College, dont la carrière politique reflète les meilleures valeurs et traditions de l’établissement » selon les mots de John H. Garvey, doyen de
la Faculté de Droit du Boston College.

Mais qui est donc ce “merle blanc” ?
Le député “catholique” Edward (Ed) J. Markey, élu démocrate du Massachusetts depuis 1976 à la Chambre des députés
des États-Unis, ancien étudiant au Boston College et infatigable politicien pro-choix, c’est-à-dire un militant de la contre-culture de mort !

Voilà quelles sont les « meilleures valeurs et traditions » du Boston College, la plus ancienne et la plus grande université jésuite des États-Unis,
dont l’origine remonte à 1827…

2 comments

  1. Cher M. Hamiche;

    J’ai l’impression qu’en termes d’hétérodoxie jésuite, je tiens des champions : l’université  Santa Clara en Californie : 

     http://www.cwnews.com/offtherecord/offtherecord.cfm?task=singledisplay&recnum=4232

    Santa Clara’s Drag show… ils en tiennent vraiment une couche ! Mais cela n’a hélas rien d’original puisque c’est simplement un suivisme des tendances pansexualistes et gender-friendly les plus à la mode dans les milieux branchés…

  2. hassan Medbouh Meziane

    J’ai gradué de BC en 1988, je suis Espagnol et d’origine Musulman pas praticant, je trouve votre article dur et sans convictions, à mon epoque BC n’avait pas ces problèmes et tous vivions en harmonie avec nos études et notre background.Sans jamais entrer dans les polémies de religion, ni de cultures,tout était respecter et ils n’existaient points de problèmes de cultur_religion_shock, les temps ont changé, c’est dommage.   Hassan.