Le CCHD de plus en plus suspect aux yeux des évêques

Download PDF

 

En juin l’évêque Bernard Hebda de Gaylord (Michigan) a décidé, après une dizaine de ses confrères dans
l’épiscopat, de suspendre le don diocésain annuel à la Catholic Campaign for Human Development (CCHD). La raison en est simple : la quête annuelle dans toutes
les paroisses américaines sert, en partie, à financer des organisations marxistes ou promouvant la contraception artificielle ou l’avortement. Faut quand même pas charrier… Un évêque, celui de
Birmingham (Alabama), a récemment fait barrer toute les enveloppe du CCHD en y faisant apposer la mention « Pour l’Église en Amérique latine » ! Les évêques d’Allentown,
Altoona-Johnstown, Greensburg, Harrisburg (Pennsylvanie), Green Bay, Madison (Wisconsin), Linciln (Nebraska), St. Augustine (Florida) et Tulsa (Oklahoma) ont cessé toute donation ou l’ont
tansférée à des œuvres diocésaines. C’est bien, mais cela ne représente que 5 % des diocèses de rite latin ou des éparchies des États-Unis. Avouons que cela ne fait pas beaucoup…